Dingue en Chine

18 novembre 2020 08:57; Act: 18.11.2020 12:52 Print

Un tour dans le plus haut ascenseur extérieur

L'ascenseur extérieur le plus élevé du monde (326 mètres) propose une vue ébouriffante sur les paysages ayant inspiré le film «Avatar», de James Cameron.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Destination «Avatar»: dans le parc forestier de Zhangjiajie (centre de la Chine), l'ascenseur extérieur le plus élevé du monde (326 mètres) propose une vue ébouriffante sur les paysages ayant inspiré le film de James Cameron. Glissant sur une structure métallique arrimée à la falaise, les trois cabines panoramiques aux vitres transparentes emmènent les touristes dans un voyage de 88 secondes, effectué à une vitesse maximale de plus de 5 mètres par seconde.

Ouvert au public en 2002, l'ascenseur Bailong («Cent dragons»), situé dans la province montagneuse du Hunan, est reconnu depuis 2015 par le «Livre Guinness des records» comme «l'ascenseur extérieur le plus élevé du monde». «Il est super rapide», s'enthousiasme Jin Shihao, un senior tout juste sorti de l'habitacle, qui assure «n'avoir pas eu peur» lors de l'impressionnant trajet payé 125 yuans aller et retour (16 euros).

Plusieurs milliers chaque jour

«Une des principales raisons pour lesquelles on est venu, c'est que le site a inspiré "Avatar". Le film nous a vraiment marqués. Et c'est vrai que c'est magnifique», déclare Qiao Ke, touriste de 45 ans venu en famille. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992, la zone de Wulingyuan, qui abrite l'ascenseur, s'étend sur 26 000 hectares. Elle est dominée par plus de 3 000 piliers de grès quartzite dont beaucoup dépassent les 200 mètres.

Ce site naturel est devenu mondialement célèbre pour avoir inspiré le réalisateur James Cameron pour les décors oniriques de Pandora, la planète fictive sur laquelle se déroule l'intrigue du blockbuster américain (2009). «On a construit l'ascenseur parce que la topographie des lieux (toute en verticalité) se prête vraiment à ce mode de transport», explique Liu Jie, le directeur de l'entreprise gestionnaire du pharaonique dispositif.

«Avant, il n'y avait qu'un téléphérique à la capacité limitée, donc les touristes devaient patienter longtemps» ou monter à pied, «ce qui prend trois heures», et «n'était pas très pratique», déclare-t-il. Plus de 8 000 visiteurs empruntent l'ascenseur en moyenne chaque jour. Ils étaient toutefois environ 14 000 l'an dernier avant l'épidémie de Covid-19.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Libre penseur le 18.11.2020 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La nature non, mais permettre à un grand nombre de l’admirer ne pourrait-il pas aider à la sauver ?

  • TontonBebersky le 18.11.2020 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    C'est merveilleux, vive la grande RPC de Pékin, qui déjà est première puissance mondiale !

  • Jeanguyguy le 18.11.2020 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La nature avait elle besoin de ça ?

Les derniers commentaires

  • TontonBebersky le 18.11.2020 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    C'est merveilleux, vive la grande RPC de Pékin, qui déjà est première puissance mondiale !

  • Vinaigre le 18.11.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et l'Unesco a donné son accord pour cette horreur?

  • Libre penseur le 18.11.2020 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La nature non, mais permettre à un grand nombre de l’admirer ne pourrait-il pas aider à la sauver ?

  • veritis le 18.11.2020 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une construction absolument immonde et dégradant faune et flore et la vue

  • Jeanguyguy le 18.11.2020 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La nature avait elle besoin de ça ?