Découverte scientifique

22 décembre 2016 21:37; Act: 23.12.2016 17:59 Print

Une étude dévoile d'où vient le bec des oiseaux

Le découverte d'une espèce de dinosaures qui perdaient leurs dents en grandissant, sans qu'elles ne repoussent, pourrait aider à comprendre pourquoi les oiseaux ont un bec.

storybild

Cette découverte pourrait constituer une avancée scientifique. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Ce dinosaure bipède, le limusaurus inextricabilis, appartient à la famille des théropodes à partir de laquelle auraient évolué les oiseaux, précisent les paléontologues dont les travaux paraissent dans la revue américaine Current Biology. Pour les chercheurs, cette découverte surprenante est importante car elle pourrait apporter un nouvel éclairage sur l'évolution du bec dont étaient pourvus de nombreuses espèces de dinosaures.

Les scientifiques ont étudié 19 squelettes fossilisés bien préservés de Limusaurus, morts piégés dans un bourbier, dans ce qui est aujourd'hui la province du Xinjiang à l'extrême ouest de la Chine. Leur âge allait de nouveau-né à adulte. Le squelette d'un bébé Limusaurus avait de petites dents aiguisées alors que tous les spécimens adultes en étaient dépourvus. «Ces modifications anatomiques inhabituellement drastiques suggèrent un important changement du régime alimentaire chez les Limusaurus entre l'adolescence et l'âge adulte» , explique James Clark, professeur de biologie à l'université George Washington, dans la capitale américaine, et principal auteur de ces travaux.

Ces fossiles indiquent que les très jeunes Limusaurus pourraient avoir été carnivores ou omnivores alors qu'adultes, ils étaient seulement herbivores et n'auraient donc pas eu besoin de dents qui servent surtout à mâcher la viande. Des analyses des substances chimiques dans les os confortent cette théorie, pointent les chercheurs. Josef Stiegler, chercheur à l'université George Washington et coauteur de cette découverte, note que si la disparition des dents n'avait jamais été observée auparavant dans les fossiles d'animaux éteints ou chez les reptiles, ce phénomène se produit chez certains animaux vivant aujourd'hui, comme des poissons et un amphibien ainsi que chez les ornithorynques.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Krang le 23.12.2016 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toute recherche est au service d'une autre.

  • coco le 26.12.2016 00:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je n'ai plus de dents et pourtant je mange toujours de la viande .

  • marie le 23.12.2016 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    il serait préférable de faire des recherches sur le cancer !

Les derniers commentaires

  • coco le 26.12.2016 00:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je n'ai plus de dents et pourtant je mange toujours de la viande .

  • Krang le 23.12.2016 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toute recherche est au service d'une autre.

  • marie le 23.12.2016 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    il serait préférable de faire des recherches sur le cancer !