Culture ancienne

20 octobre 2019 18:18; Act: 21.10.2019 16:19 Print

Une perle de 8 000 ans bientôt exposée à Abu Dhabi

Le musée du Louvre d'Abu Dhabi va prochainement exposer une perle présentée comme la plus ancienne du monde. Ce sera à partir de la fin du mois.

storybild

Le Louvre d'Abu Dhabi expose une pièce rare. (photo: AFP/Karim Sahib)

Sur ce sujet
Une faute?

Une perle de 8 000 ans, présentée comme la plus ancienne au monde, sera exposée pour la première fois au public, à partir du 30 octobre, au Louvre Abu Dhabi, a annoncé dimanche le département de la Culture et du Tourisme de l'émirat. Appelée «perle d'Abu Dhabi» et découverte par des archéologues sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, ce bijou appartient au musée national Zayed.

Elle sera présentée au Louvre Abu Dhabi lors d'une exposition intitulée «10 000 ans de luxe», qui aura lieu du 30 octobre au 18 février, selon un communiqué du département de la Culture et du Tourisme. Des analyses au carbone 14 ont permis de révéler que les couches de roches d'où provient la perle datent de 5 600 à 5 800 ans avant notre ère, pendant la période néolithique. «La découverte de la plus ancienne perle du monde à Abu Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire», a affirmé Mohammed Khalifa al-Moubarak, le chef du département de la Culture et du Tourisme.

Des experts ont suggéré que les perles étaient échangées avec la Mésopotamie contre des céramiques et d'autres marchandises, ou portées comme des bijoux, selon la même source. L'industrie perlière a prospéré dans le Golfe jusqu'aux années 1930, date des premières découvertes de pétrole et de l'apparition des perles de culture. L'exposition «10 000 ans de luxe» explore la notion même du luxe, sa signification changeante à travers les siècles, à travers 350 objets venant notamment de musées français.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Polux le 21.10.2019 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    autant je respecte l'endroit car il est lieux de culture et d'art, autant j'aimerais que l'on arrête de l'appeler le Louvre.....Il n'y a qu'un Louvre et c'est à Paris, j'aurais aimé que l'on donne un nom différent à celui d'Abu Dhabi, ne fut-ce que pour qu'il soit lui aussi unique et non une pâle copie de l'original.

  • Nicolas le 21.10.2019 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh il ne faut pas s'inquiéter car il a aura bien des nouveaux riches du monde entier pour se presser à aller admirer ça

Les derniers commentaires

  • Polux le 21.10.2019 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    autant je respecte l'endroit car il est lieux de culture et d'art, autant j'aimerais que l'on arrête de l'appeler le Louvre.....Il n'y a qu'un Louvre et c'est à Paris, j'aurais aimé que l'on donne un nom différent à celui d'Abu Dhabi, ne fut-ce que pour qu'il soit lui aussi unique et non une pâle copie de l'original.

  • Nicolas le 21.10.2019 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh il ne faut pas s'inquiéter car il a aura bien des nouveaux riches du monde entier pour se presser à aller admirer ça

    • Le Belge le 22.10.2019 07:45 Report dénoncer ce commentaire

      Les nouveaux riches ne vont pas dans des musées...