En Suède

11 septembre 2019 15:37; Act: 11.09.2019 16:28 Print

Une semaine offerte sur une île, ça vous tente?

Vous avez un projet créatif? Besoin d'isolement? Si l'écrivain suédois Fredrik Härén est séduit par votre profil, il vous mettra une de ses îles désertes à disposition.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avec un peu de chance, vous pourriez passer vos prochaines vacances d'été sur une belle petite île privée en Suède et ce, à titre gratuit. Tout part d'une idée lancée par le Suédois et propriétaire de «Ideas Island», Fredrik Härén, auteur notamment de «The Idea Book» (un livre d'idées). Pour cela, il suffit de lui soumettre une idée convaincante.

En tant qu'écrivain, Fredrik Härén sait à quel point il est important, pour des personnes créatives, d'avoir un lieu de retrait, dans lequel elles peuvent laisser libre cours à leur créativité. Le Suédois a fait l'acquisition de deux îles à proximité de Stockholm, une pour ses propres besoins et une autre pour des hôtes de passage, l'objectif étant de «donner à un maximum de personnes la possibilité de se retrouver seules sur une île pour y développer leurs idées», comme il le déclare sur son site Internet.

Seul(e) ou en groupe

L'île, qui porte le nom de «Ideas Island», dispose d'une plage de sable, d'un ponton et de cabanes typiquement suédoises. Avis aux amateurs! Pour avoir le droit d'y séjourner, il suffit de postuler en ligne sur le site Internet en soumettant son idée à Fredrik Härén.

L'heureux(se) élu(e) sera libre de se rendre sur l'île seul(e) ou accompagné(e) d'un maximum de cinq autres personnes et pourra y séjourner durant une semaine, éventuellement plus s'il ou elle arrive à justifier de la nécessité d'y rester plus longtemps. Selon Fredrik Härén, «nul besoin d'être un(e) professionnel(le)». Ce qui compte pour lui, c'est que la personne ait une bonne idée et qu'elle aie envie de s'investir dans son projet.

Fredrik Härén est amateur d'îles. Au point de passer au moins deux mois par an sur la sienne. «Ideas Island» est un projet à but non lucratif, grâce auquel le Suédois souhaite simplement «offrir quelque chose en retour». Il n'a jamais été question de réclamer de l'argent en échange d'un séjour sur l'île. «Si nous laissions les hôtes payer, cela enlèverait toute la magie des lieux. Ce serait ennuyeux et surtout non créatif», dit-il.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mohamed MILOUD ABID le 12.09.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Beau !

  • Rose le 12.09.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très sympa ! Et les images du lieu sont magnifiques.

  • Le Belge le 11.09.2019 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Non merci.

Les derniers commentaires

  • Mohamed MILOUD ABID le 12.09.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Beau !

  • Rose le 12.09.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très sympa ! Et les images du lieu sont magnifiques.

  • Le Belge le 11.09.2019 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Non merci.

  • citoyen le 11.09.2019 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    même gratuitement franchement je vous promets que ca ne m'intéresse pas je préfère allez me dorer sur la méditerranée sable et eau magnifique et chaude de la plage que de m'emmerder sur une ile avec de l'eau glacé et la végétation autour c'est affreux merci quand-même

    • Le Belge le 11.09.2019 21:10 Report dénoncer ce commentaire

      Chacun ses goûts, mais à choisir je préfèrerais m'emmerder sur l'île que d'aller sur la méditerannée .