En Angleterre

25 mai 2019 17:07; Act: 25.05.2019 17:20 Print

Vivre en ville, dans une cabane fixée à un arbre

Et si c'était la solution face à la pénurie de logements dans les villes? En Angleterre notamment, des maisons dans les arbres d'un nouveau genre sont en projet.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Diplômé de l'Université de Westminster, Matthew Chamberlain a conçu une maison dans les arbres durable, censée mettre un terme à la crise du logement à Londres et dans d'autres villes anglaises. Les arbres auxquels sont accrochés les maisons sont également censés réduire la pollution atmosphérique urbaine. Ces capsules en forme de larme appelées «street tree pods» sont fixées à des arbres et ne prennent pas plus de place qu'une place de parking.

Pour l'heure, elles ne sont toutefois pas destinées à la résidence permanente, mais à la location à court terme, notamment aux étudiants, aux jeunes adultes, aux personnes en quête d'une solution intermédiaire et aux sans-abris. «Les street pods ont pour but de s'attaquer simultanément à deux problèmes: le manque d'espace et la pollution atmosphérique à Londres et dans les métropoles de manière générale», déclare Matthew Chamberlain face aux médias.

Une cabane dans les arbres de quatre étages

La forme des maisons, qui donne l'illusion de deux arbres soudés entre eux, est également un rappel à la nature. Un sentiment renforcé par une façade en bois de cèdre et par des nichoirs pour oiseaux. Chamberlain a lancé le projet dans le cadre de son travail de fin d'études pour clôturer son master en architecture. Pour lui, il est important de réintégrer plus d'arbres et de nature dans l'espace urbain. «Diverses études ont montré que les arbres avaient un effet bénéfique sur l'obésité et réduisaient le risque de certaines maladies», souligne Chamberlain.

Chaque capsule est fixée au tronc de l'arbre pour éviter d'exercer une pression sur les branches. Grâce à un anneau en caoutchouc entre le tronc et la maison, l'arbre peut continuer à se développer. Les feuilles, quant à elles, font office d'ombrage naturel. Pour accéder à la maison dans les arbres à quatre étages, il faut évidemment emprunter une échelle. Au rez-de-chaussée se trouve ce qu'on appelle le «plant room», comprenant des citernes de récupération des eaux de pluie, un compost, ainsi qu'une pompe à chaleur aérothermique. Au deuxième étage se trouvent les pièces à vivre, notamment une cuisine, une petite salle de bain et un salon avec balcon.

Au troisième étage, on a la douche, un coin bureau et un débarras. Le dernier étage abrite une chambre à coucher avec lucarne. Grâce à la pompe à chaleur et aux citernes de récupération des eaux de pluie, les maisons sont plus durables que des logements traditionnels.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Suisse le 26.05.2019 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: quand est ce qu'on repeuple les cavernes?

  • Lanz le 26.05.2019 23:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'idée n'est pas mauvaise ! Mais comment font les gens handicapées...

Les derniers commentaires

  • Lanz le 26.05.2019 23:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'idée n'est pas mauvaise ! Mais comment font les gens handicapées...

    • Résident le 27.05.2019 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      on est pas censé remplacer tous les logements existants par ces cabanes ^^ C'est une belle idée qui pourrait être développé pour le tourisme en milieu naturel en remplacement des structures bétonnées..

  • Le Suisse le 26.05.2019 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: quand est ce qu'on repeuple les cavernes?