Tourisme

24 janvier 2018 14:10; Act: 24.01.2018 14:25 Print

Vos prochaines vacances en Arabie saoudite?

Le royaume de 32,5 millions d'habitants, longtemps fermé, va bientôt commencer à délivrer des visas touristiques, ouvrant l'une des dernières frontières du tourisme mondial.

storybild

«Le royaume est un très grand trésor», souligne le prince Sultane ben Salmane ben Abdelaziz, en charge du secteur touristique, en décrivant ses paysages époustouflants. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Fixant, émerveillés, un lac salé en contrebas, des randonneurs tentent péniblement d'apprivoiser les pentes escarpées d'un cratère volcanique, trésor caché parmi les merveilles naturelles que l'Arabie saoudite veut promouvoir pour attirer des touristes étrangers. Pays du Golfe encore très dépendant du pétrole, l'Arabie saoudite considère le tourisme comme une manne potentielle, un «or blanc», et vise 30 millions de visiteurs par an d'ici 2030, soit près du double d'aujourd'hui.

Connu pour sa ségrégation des sexes et son code vestimentaire liés à une version rigoriste de l'islam, le pays était jusqu'ici perçu comme une destination improbable par les touristes du monde entier, à l'exception des pèlerins de La Mecque et Médine. Les autorités veulent notamment promouvoir le cratère volcanique d'Al Wahbah, où les visites sont encore rares.

«Vision 2030»

«Le principal défi consiste à rendre ces sites touristiques accessibles», affirme Amr Khalifa, un guide privé. Le tourisme est l'un des moteurs de «Vision 2030», un plan ambitieux pour restructurer l'économie saoudienne annoncé en 2016 par le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane. Le jeune fils du roi se projette comme un réformateur et multiplie les initiatives pour moderniser le royaume ultra-conservateur.

Il a dévoilé en octobre un méga-projet de zone de développement futuriste dans le nord-ouest -comprenant un volet touristique-, qui nécessite 500 milliards de dollars d'investissements. En août, Ryad avait annoncé le lancement d'un projet touristique d'envergure consistant à transformer une cinquantaine d'îles de la mer Rouge en stations balnéaires de luxe. Les autorités prévoient aussi de mettre en valeur des sites archéologiques nabatéens, dont celui d'Al-Hijr, inscrit par l'Unesco au Patrimoine mondial.

«Le royaume est un très grand trésor», souligne le prince Sultane ben Salmane ben Abdelaziz, en charge du secteur touristique, en décrivant ses paysages époustouflants. «Nous ne sommes pas que des marchands de pétrole», a-t-il assuré.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NetDo le 24.01.2018 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    non merci! Je préfère passer mes vacances ailleurs!

  • briciola le 25.01.2018 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non merci même offerte je ne voudrais pas

Les derniers commentaires

  • briciola le 25.01.2018 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non merci même offerte je ne voudrais pas

  • NetDo le 24.01.2018 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    non merci! Je préfère passer mes vacances ailleurs!

    • Neindanke le 24.01.2018 16:07 Report dénoncer ce commentaire

      Je préfère pas de vacances du tout !