Sport urbain

20 mai 2011 14:51; Act: 23.05.2011 10:20 Print

Les skateurs, ces passionnés incompris

LUXEMBOURG - Avec plus d’une cinquantaine de skate parks, les skateurs luxembourgeois sont assez gâtés mais pourtant leur image est encore négative. «L’essentiel Online» est allé à leur rencontre...

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Qu’il soit en baggy ou en slim, en Converse ou en Vans, qu’il squatte la Philharmonie ou les marches de la cathédrale Notre-Dame, vous en avez forcément déjà croisé en ville. Il, c’est le skateur. Facile à caricaturer ou à boycotter il n’est pourtant pas une créature sauvage, au contraire. Rencontre avec quelques spécimens luxembourgeois qui pratiquent, qui pensent et qui vivent skate. Bien plus qu’un sport, le skate est un style de vie, voire «un art de vivre».

Une centaine d’adeptes est à recenser au Luxembourg. Et selon plusieurs d’entre eux ils sont «gâtés». Sur les 116 communes que compte le Grand-Duché, la moitié d’entre elles possède un skate park. Une situation enviée mais pourtant pas idyllique. «Les communes n’ont pas fait ça avec des experts, dans la plupart des cas elles ont embauché une entreprise de construction d’aire de jeux, assurent Alex et Dan, de l’asbl skatepark.lu qui aide les communes à construire des skate parks. Résultat : on peut skater allégrement au Luxembourg mais de là à devenir pro...

«C'est lorsqu'on voyage et qu'on va dans des compétitions étrangères qu'on se rend compte que nos infrastructures ne sont pas du tout à la pointe" confirme Marc, président de l’asbl Park and Ride, en charge du skate park de Dudelange.

Le skateur est libre

Les infrastructures sont certes importantes mais il n’y a pas que ça. Mathieu, 26 ans a commencé à skater vers 13 ans. «Pour moi c’est surtout une activité sociale. On est jamais tout seul, on est toujours dehors. Le skate c’est la liberté. C’est quelque chose qu’on fait quand on veut, où on veut avec qui on veut, contrairement au foot où il faut se rendre une fois par semaine à heure fixe à un entraînement.»

Un constat partagé par Dan, adepte depuis l’adolescence. À 24 ans, cet ancien éducateur, est propriétaire d’un skateshop à Luxembourg-ville. «Il n’y a pas de discipline stricte au skate. Quand je donnais des cours, les ados souvent me disaient: "J’ai entraînement de foot demain et je n’ai pas envie d’y aller". Je n’ai jamais entendu ça chez un skateur. On est libre, et ça ne nous empêche pas de passer 8 heures sur nos planches, à s'acharner sur nos tricks. Et du coup, on fait aussi moins de conneries.»

Le skateur a une mauvaise image

Une description qui peut sembler éloignée de ce que pense une majorité de gens. Le skateur apparaît comme une personne inactive, bagarreur et qui ne pense qu'à faire la fête. «Quand quelqu'un porte un baggy, des Vans et a une bière à la main, les gens pensent tout de suite que c'est un skateur, assure ce jeune homme de 24 ans. Ce style est très à la mode, chez les jeunes surtout, et les gens font donc vite l'amalgame». Considéré à la marge ils sont pourtant à l’avance. Ils squattent les festivals de musique et autres concerts de rock, hip hop ou électro. Les vidéos de skate utilisent toujours des chansons originales en bande-son. Des chansons qui se retrouvent souvent en tête des hit-parade quelques mois plus tard.

Le skateur est à fond, même s’il ne fait plus de skate. S’il vous arrivait un jour de dîner au restaurant avec un garçon qui fait des slides avec sa fourchette, ou qui regarde des escaliers avec envie, ne vous posez pas des questions. Il est normal, c’est juste un skateur.

Une vidéo montrant des skateurs au Luxembourg

Cette vidéo a été montré au Musée d'histoire de la ville de Luxembourg à l'occasion de l'exposition «Born to be wild».

Fatima Rougi/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • empire le 21.05.2011 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est lorsqu'on voyage et qu'on va dans des compétitions étrangères qu'on se rend compte que nos infrastructures ne sont pas du tout à la pointe" Eh bien, vous n’êtes jamais content, avec tous le skate parks qu'on à au Luxembourg! Et en plus vous allez faire du skate prés de la Philarmonie, a cote des hôtel la ou il y a les touristes....

  • Cuzacq Renald le 23.05.2011 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pour information, une résidence artistique sur le skateboard est mise en place depuis janvier à Berlin : Berlin International Skateboard Artists Residence. Créée par la Fondation d'Art Oxylane, cette résidence donnera lieu en septembre à une exposition d'enverugre avec toutes les oeuvres créées par les 6 artistes internationaux. Plus d'infos :

  • gillet cathy le 26.08.2015 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    Mon fils de 7 ans voudrait avoir des cours de skate pourriez-vous me dire s'il existe des cours quelque part ?

Les derniers commentaires

  • gillet cathy le 26.08.2015 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    Mon fils de 7 ans voudrait avoir des cours de skate pourriez-vous me dire s'il existe des cours quelque part ?

  • babaw le 24.05.2011 01:36 Report dénoncer ce commentaire

    L'article est vraiment super! Un petit commentaire pour empire: Les skateparks a Lux ne bénéficient pas d'un sol lisse et non rugueux et du coup les skaters préférent certaines places urbaines mieux adaptées=street. Le récent sk8park de Schifflange est d'ailleurs le seul spot réellement roulable car fabriqué par des professionnels et l'aide d'expert locaux. Il a un succès fou, trop presque:)

    • Cinori le 07.02.2012 14:37 Report dénoncer ce commentaire

      Il est vraiment joli, le skatepark de Schifflange. Mais il devrait être encore plus grand.

  • Cuzacq Renald le 23.05.2011 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pour information, une résidence artistique sur le skateboard est mise en place depuis janvier à Berlin : Berlin International Skateboard Artists Residence. Créée par la Fondation d'Art Oxylane, cette résidence donnera lieu en septembre à une exposition d'enverugre avec toutes les oeuvres créées par les 6 artistes internationaux. Plus d'infos :

  • krier le 23.05.2011 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    les photos de cette année du skate me late et apres dow seront encore meilleur :D

  • empire le 21.05.2011 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est lorsqu'on voyage et qu'on va dans des compétitions étrangères qu'on se rend compte que nos infrastructures ne sont pas du tout à la pointe" Eh bien, vous n’êtes jamais content, avec tous le skate parks qu'on à au Luxembourg! Et en plus vous allez faire du skate prés de la Philarmonie, a cote des hôtel la ou il y a les touristes....