France

26 septembre 2010 20:18; Act: 26.09.2010 20:21 Print

Un vigneron devenu un héros de manga

Bien malgré lui, un vigneron bordelais est devenu une véritable star au Japon, grâce à un... manga.

  • par e-mail

Discret propriétaire du château Le Puy dans le Bordelais, que sa famille exploite depuis treize générations, le vigneron Jean-Pierre Amoreau est devenu à 72 ans un héros de manga et une célébrité au Japon bien malgré lui. À la tête d’un domaine de 25 hectares, il s’amuse d’être reconnu et interpellé dans le métro tokyoïte. Depuis qu’une série télé japonaise adaptée d’un manga œnophile à succès («Les Gouttes de Dieu») a fait de son vin l’une des stars de l’histoire, suscitant des reportages sur son domaine, il ne peut plus voyager incognito dans l’archipel nippon.

Le 11 mars 2009, jour de la diffusion au Japon de l’épisode de la série qui distingue château Le Puy 2003 aux côtés d’étiquettes prestigieuses comme Château Palmer ou Mouton Rothschild, la notoriété de cette appellation d’origine contrôlée (AOC) a explosé. «On a reçu ce jour-là autour de 200 commandes du Japon. Et lorsqu’on a interrogé notre agent sur place, il a découvert l’engouement suscité par ce feuilleton».

«Les Gouttes de Dieu», avant d’être une série télé à succès, est un phénomène dans l’univers du manga par sa thématique, le monde du vin, et son érudition. Selon Glénat, l’éditeur français de la BD, plus de trois millions d’exemplaires des 23 premiers volumes de cette série ont été vendus au Japon. En France, les 400 000 exemplaires des treize premiers épisodes se sont arrachés.