Champagne

08 mai 2014 18:19; Act: 09.05.2014 09:27 Print

Krug aime raconter des histoires

Depuis 1843, la Maison Krug poursuit l'œuvre de son fondateur visionnaire. Le Millésime 2003 a pour nom «Vivacité solaire».

storybild

Les caves de la Maison Krug, en plein cœur de Reims, regorgent de milliers de bouteilles. Les champagnes Krug patientent au moins une dizaine d'années avant d'arriver sur le marché.

  • par e-mail

C'est une maison de champagne qui ne se visite pas. C'est la maison née du rêve d'un homme. En 1843, Joseph Krug a 43 ans quand il fonde Krug et Cie, à Reims.

«Il rêvait d’offrir à ses clients une expérience immuable du plaisir en Champagne chaque année, indépendamment des conditions climatiques annuelles», raconte Olivier Krug, directeur de la Maison Krug.

Pénétrer dans ces lieux chargés de traditions et de mystères, c'est faire un voyage envoûtant au cœur de l'histoire la plus simple de Champagne. «Joseph Krug avait compris que l'essence du champagne, c'est le plaisir. Il a créé un champagne qui n'existait pas, le meilleur possible chaque année», dit Olivier Krug, son descendant.

Dans un carnet (voir ci- contre), il a tout résumé et transmis à ceux qui poursuivent son œuvre. S'il y a chaque année un Krug Grande Cuvée, le Millésime, «cuvée des circonstances», se fait plus rare. Parce qu'il est l'expression d'une année vraiment spécifique. Krug vient de sortir son Millésime 2003.

Après Krug 2000 «La gourmandise orageuse«, voici Krug 2003 «Vivacité solaire». L’année 2003 a été véritablement unique, avec des conditions particulièrement éprouvantes: hiver et printemps secs, premiers bourgeons précoces impactés par deux importantes vagues de gel, août avec des températures moyennes records de 28,5 °C.

«À la fin des vendanges étalées du 23 août, le plus tôt depuis 1822, jusque début octobre, les récoltes étaient maigres, mais les raisins étaient sains, avec une surmaturité attendue, mais également une sous-maturité inattendue», explique Éric Lebel, chef de caves chez Krug. «À partir de vins étonnamment frais, aromatiques et équilibrés, avec des notes fruitées très vives, nous avons créé Krug 2003 pour son histoire inattendue». Un champagne qui est resté onze ans en cave. Gorgé de vivacité et de fraîcheur, d'une intensité et d'une finesse surprenantes. Un Krug qui se déguste encore très longtemps même le verre vide!

Denis Berche