Accouchement

14 avril 2013 21:13; Act: 15.04.2013 12:11 Print

Le boom des «naissances Lotus»

De plus en plus de femmes pratiquent la «naissance Lotus» qui consiste à ne pas couper le cordon ombilical du bébé.

storybild

Les jeunes mères sont toujours plus nombreuses à vouloir attendre que le cordon se détache naturellement. (DR)

Une faute?

Après le débat sur la péridurale et la position allongée, après le boom des accouchements en piscine, voici la «naissance Lotus». Cette nouvelle tendance, qui consiste à ne pas couper le cordon ombilical, fait de plus en plus d’adeptes. Les jeunes mères sont toujours plus nombreuses à vouloir attendre qu'il se détache naturellement. Ce qui prend en moyenne 3 à 10 jours.

Mary Ceallaigh, une sage femme américaine de 47 ans, se fait l’avocate de cette pratique. Selon elle, la «naissance Lotus» serait bénéfique pour l’enfant comme pour la mère. Dans une interview au New York Post, elle explique que ne pas couper le cordon ombilical «permet un transfert complet du sang (NDLR: contenu dans le placenta) au moment où l'enfant a le plus besoin d’être nourri». Et d’ajouter: «Le système immunitaire du bébé subit de grands changements à la naissance. Ne pas modifier le volume sanguin qu’il reçoit l’aide à se préserver de maladies futures». Du côté de la mère, la rupture est moins brutale. Cette expérience lui permet ainsi de créer un lien plus rapidement avec son enfant.

En pratique, Mary Ceallaigh assure qu’il n’est pas contraignant de se balader avec un placenta accroché au bébé. «Le cordon sèche généralement dès le troisième jour», rassure-t-elle. Les mamans sont convaincues. Et il y a même un petit plus: le nombril de ces bébés «Lotus» est parfait.

(L'essentiel Online/aub)