Salon

26 mars 2015 12:16; Act: 27.03.2015 10:54 Print

Le dessin contemporain dans tous ses états

Le dessin contemporain s'exprime dans toute sa diversité à «Drawing Now», dont la 9e édition réunit jusqu'à dimanche 73 galeries de 15 pays au Carreau du Temple à Paris.

storybild

«Drawing Now», dont la 9e édition réunit jusqu'à dimanche 73 galeries de 15 pays au Carreau du Temple à Paris. (photo: AFP)

Une faute?

«La sélection des galeries se fait très en amont, par des experts indépendants», dont des spécialistes du musée Albertina de Vienne ou du musée des Arts graphiques de Berlin, explique Christine Phal, fondatrice et présidente de ce «Salon du dessin contemporain». Abstrait, photographique, minimaliste... tout y est. Pour éviter la dispersion, chaque exposant doit consacrer au moins un tiers de son stand à un artiste. «Cela permet de rentrer dans son univers et de lui donner une visibilité», justifie Christine Phal.

47% des exposants sont étrangers, dont neuf galeries d'Allemagne où «la tradition graphique est toujours vivante», note Christine Phal. Mais les galeries spécialisées dans le dessin sont peu nombreuses dans le monde. Si beaucoup d'artistes travaillent encore avec une feuille de papier et un crayon, «Drawing now» entend le dessin au sens large : aquarelle, gouache, fil et même vidéo. «L'essentiel, c'est le trait. Il doit y avoir une prédominance du geste. Le néon rouge de Claude Lévêque sous la pyramide du Louvre pourrait être exposé au salon», souligne Christine Phal.

Entre les objets poétiques de Philippe Favier - des dessins sur des blocs de verre (Bernard Chauveau éditeur) - , l’expressionnisme des nus de Josef Hofer, rattaché à l'art brut (galerie Christian Berst), les aquarelles minimalistes d'Henrik Eiben (galerie Pablo's Birthday) ou les grands dessins à l'encre de Pierre Seinturier rappelant l'univers de David Lynch (galerie Lelong), le choix est large. Selon Christine Phal, «les prix ont nettement monté, mais on peut trouver de très bonnes opportunités à 1 000 ou 2 000 euros».

(L'essentiel/AFP)