Résultats au bac

02 avril 2013 11:36; Act: 02.04.2013 11:59 Print

Votre réussite dépendrait de votre prénom

Depuis quelques années, le sociologue français Baptiste Coulmont étudie la corrélation entre les prénoms et les résultats du baccalauréat.

storybild

Le prénom aurait une influence sur la filière suivie et sur la mention obtenue en fin d'études. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Alienor, Louis, Priscilla ou encore Youssef, le prénom est-il lié aux performances scolaires? Si on en croit Baptiste Coulmont, auteur en 2011 d'une «Sociologie des prénoms», celui-ci aurait une influence sur la filière suivie et sur la mention obtenue en fin d'études. Le chercheur a récupéré les résultats nominatifs des bacs généraux et techniques de 2012 et a ainsi pu définir que plus d'un quart des Madeleine, Irène, Côme ou Ariane ont obtenu la mention «très bien».

Dans l'autre sens, aucun Youssef ou Nabil et seule une poignée d'Alison et de Sandy en ont fait de même. De plus, Baptiste Coulmont a réussi à découvrir un lien entre le prénom et la filière suivie. Ainsi, une Marguerite ou une Judith a plus de chances de passer un bac littéraire, alors qu'une Laurianne ou une Garance se retrouvera plutôt dans une formation économique et sociale. Chez les garçons, un Augustin ou un Michel sera plus facilement retrouvé en bac scientifique, alors qu'un Teddy ou un Yohan aura choisi la voie technique.

Cette étude, et son auteur ne manque pas de le mentionner, ne peut ignorer que le prénom est un reflet de leur origine socioéconomique. Lors du choix de celui-ci, les parents revendiquent leur «éthnicité». La corrélation entre «classe sociale» et réussite scolaire est, elle, connue depuis longtemps. Le chercheur ne s'étonne donc pas de voir des prénoms d'origine anglo-saxonne ou arabe moins représentés dans les mentions élevées et plus nombreux dans les formations techniques.

(L'essentiel Online/dmz)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • lisa le 02.04.2013 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    c'est du n'importe quoi;-) ils n'ont rien d'autre a faire les scientifiques!!!!????

  • un sceptique le 02.04.2013 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    on sait plus quoi découvrir ...

  • Charles-Kevin le 02.04.2013 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez strictement RIEN compris à l'étude de Baptiste Coulmont ou êtes intellectuellement malhonnête. La réussite ne dépend pas du prénom comme l'affirme votre titre accrocheur, mais faux. Pourquoi ce titre accrocheur que la plupart des lecteurs vont se contenter de lire?

Les derniers commentaires

  • noëlle le 03.04.2013 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et Baptiste, ça prédisposait à quoi ? À faire mumuse avec des prénoms ? Que des prénoms renvoient souvent à une origine sociale, laquelle influence fortement le parcours scolaire, on le savait déjà depuis longtemps. Donc, rien de neuf. Mais cela a occupé Baptiste...

  • lisa le 02.04.2013 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    c'est du n'importe quoi;-) ils n'ont rien d'autre a faire les scientifiques!!!!????

    • Dieux le 08.04.2013 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      c'est réelement vrai des prénoms et noms réussissent mieux que d'autres...C'est un article très intéressant.

  • Charles-Kevin le 02.04.2013 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez strictement RIEN compris à l'étude de Baptiste Coulmont ou êtes intellectuellement malhonnête. La réussite ne dépend pas du prénom comme l'affirme votre titre accrocheur, mais faux. Pourquoi ce titre accrocheur que la plupart des lecteurs vont se contenter de lire?

    • Teressinha Machado le 06.04.2013 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      à ce sujet, je dirais aussi pour la recherche d'un travail, la réussite sera plutôt positive chez Schmit que chez Machado

  • Marc le 02.04.2013 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    Déplorable. A en être à trouver une cause à effet entre prénom et réussite au Bac. Pauvre sociologie, elle n'en ressort pas grandie. Encore une démonstration que l'on peut tout dire et rapporter avec la statistique. A quand une corrélation entre prénom et le poids?

  • Nappo le 02.04.2013 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    ... qu'il suffit de dire qu'une étude a démontré quelque chose pour que les péquins y croient dur comme fer.