Après l'accident du 14 février

27 juillet 2017 08:00; Act: 27.07.2017 09:35 Print

Les CFL ont remboursé 40 usagers au total

LUXEMBOURG - Conformément à leurs promesses, les CFL ont remboursé une partie des abonnements à 40 usagers qui avaient fait la demande après l'accident du 14 février.

storybild

Une quarantaine d'usagers ont été remboursés. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

En mars dernier, quasiment un mois après la collision mortelle entre deux trains à Dudelange, la SNCF et les CFL se sont accordés sur un geste commercial à l'égard de leurs clients qui avaient rencontré des difficultés sur la ligne entre Metz et Luxembourg depuis le drame du 14 février. Les deux sociétés de transport ont décidé en effet de rembourser les usagers à hauteur de 50% du prix de l'abonnement mensuel entre le 14 et le 28 février.

Un abonnement d'un montant de 138,20 euros sur la ligne Metz-Luxembourg et de 85,80 euros sur la ligne Luxembourg-Thionville, aux CFL comme à la SNCF. Du côté des CFL, le nombre de demandes reste minime. Seuls une cinquantaine d'usagers ont réclamé un remboursement, mais quarante d'entre eux ont reçu une réponse positive.

Moins de 2 800 euros

«Nous avons dû refuser une dizaine de demandes car il s'agissait d'abonnements SNCF», confie Mike Van Kauvenbergh, pas réellement surpris par le petit nombre de réclamations. «Les frontaliers titulaires d'un abonnement SNCF étaient d'ailleurs les principales personnes impactées par l'accident».

Selon la nature de l'abonnement, le montant total dépensé par les CFL varierait entre 1 760 euros au minimum et 2 764 euros au maximum. Contactée par L'essentiel, la SNCF ne souhaite pas communiquer sur le montant des remboursements effectués ni sur le nombre d'usagers concernés.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • durail le 27.07.2017 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ici les CFL sont toutes puissantes, mais pour combien de temps encore ...

  • MarcC le 27.07.2017 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on se trouve en situation de monopole comme la CFL, on peut faire ce que l'on veut Pathétique c'est la conclusion à retenir

  • Marre des retards le 27.07.2017 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    A quand les remboursements des abonnements nationaux pour les retards et suppressions répetés sur le réseau luxembourgeois? Ce n'est pas normal de ne pas pouvoir être remboursé lorsque les services ne sont pas fournis. Dans n'importe quelle autre entreprises on est en droit de recevoir un remboursement, pourquoi pas au CFL?

Les derniers commentaires

  • MarcC le 27.07.2017 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on se trouve en situation de monopole comme la CFL, on peut faire ce que l'on veut Pathétique c'est la conclusion à retenir

  • durail le 27.07.2017 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ici les CFL sont toutes puissantes, mais pour combien de temps encore ...

  • Marre des retards le 27.07.2017 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    A quand les remboursements des abonnements nationaux pour les retards et suppressions répetés sur le réseau luxembourgeois? Ce n'est pas normal de ne pas pouvoir être remboursé lorsque les services ne sont pas fournis. Dans n'importe quelle autre entreprises on est en droit de recevoir un remboursement, pourquoi pas au CFL?

    • moimeme le 27.07.2017 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que le Luxembourg a fait passer une loi locale lui permettant de se dispenser pendant encore quelques années d'appliquer le droit des voyageurs voté au niveau européen...

  • Mécontent le 27.07.2017 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Deux poids et deux mesures ! Toute demande de remboursement pour tous les désagréments, retards, suppression à répétition de trains pour la ligne 50, nuisances à cause des chantiers continus à Kleinbettingen qui durent des années, ne trouve pas le moindre echo auprès des CFL. Refus catégorique, alors que la qualité du service n'a jamais été aussi mauvaise qu'en 2017.