Protestation des conducteurs

01 mars 2017 22:14; Act: 02.03.2017 00:06 Print

Trafic «compliqué» entre Thionville et Luxembourg

THIONVILLE/LUXEMBOURG - La SNCF a indiqué mercredi soir que le trafic serait «compliqué» entre la France et le Luxembourg jeudi, à cause du retrait de nombreux conducteurs.

storybild

Galère en perspective pour les usagers jeudi. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

«Cela va être très compliqué sur le rail entre Thionville et Luxembourg jeudi», a indiqué mercredi soir à L'essentiel une porte-parole de la SNCF. «De nombreux conducteurs ont fait valoir leur droit de retrait». Sans pouvoir chiffrer le nombre exact de retraits - les conducteurs exerçant leur droit au moment de commencer leur travail - la SNCF annonce que «cela va être très compliqué», invitant les usagers «à choisir un autre mode de transport».

La raison? D’après un communiqué des syndicats envoyé aux cheminots mercredi, la sécurité ne serait pas assurée du côté luxembourgeois après la fermeture de la voie 2, mardi soir et une bonne partie de la journée de mercredi, au niveau du triage, juste où a eu lieu la collision du 14 février dernier à Dudelange.

Silence suspect

Contacté vers 23h, le porte-parole des CFL, Mike van Kauvenbergh n’était pas au courant de cette décision de la SNCF. Il a toutefois confirmé que la voie 2 a été fermée «à l’initiative du juge d’instruction pour les besoins de l’enquête». Évidemment, liés par le secret de l’instruction, les CFL étaient tenus de ne pas l’ébruiter. Un silence suspect aux yeux des syndicats de cheminots français.

Les CFL avaient indiqué que 26 allers-retours seraient effectués dans la journée mais il semble que l’entièreté du service annoncé ne sera donc pas assurée et les usagers devront prendre leur mal en patience. Depuis la collision mortelle du 14 février dernier, un certain nombre de conducteurs français refusent de passer la frontière et demandent davantage de garanties de sécurité.


(MC/PaT/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • SNCFL le 02.03.2017 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ras le bol. il fait quoi l'expert, à quand une réponse sur les faits de l'accident. l'indemnisation je m'en fichais, il y a eu mort d'homme, mais là la SNCFL exagère nous sommes 176000 frontaliers tous les jours à venir au Luxembourg, si on décidait de ne pas venir travailler qu'un seul jour. que se passerait il? pour la SNCFL et nos employeurs qui sont pour le moment tolérant. on veut aussi une réponse.

  • Patrice Conelli le 01.03.2017 22:34 Report dénoncer ce commentaire

    Affiche très léger, apparement nous sommes à l'aube d'un scandale. Pourquoi ne pas citer les causes de ce nouveau retrait : leur communique parle d'une autre victime non confirmée, mais surtout d'une interdiction de circulation émise par la justice et non communiquée à la SNCF..

  • Patrice le 02.03.2017 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi cette histoire de secret de l'instruction ? Ils pensent vraiment que les cheminots SNCF sont stupides au point de ne pas voir qu'on les fait prendre des voies secondaires pour éviter le lieu de l'accident ? Au lieu de communiquer clairement, cette attitude stupide renforce la méfiance du personnel naviguant et entraîne un nouveau mouvement de retrait, pénalisant ainsi les voyageurs.

Les derniers commentaires

  • Jean claude Duss le 02.03.2017 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    J y pensais MARIO !! Parce que les conducteurs nous parlent de leur soi disant securité au travail, mais pense t on a celle des usagers qui voyagent de plus en plus souvent debout, et qui paient un abo. On devrait payer en fin de mois...si tout a été correct on paie le mois passé,sinon non....

  • La voisine le 02.03.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être ils ont trouvé des traces de sabotages?

  • LeTroll le 02.03.2017 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Les CFL sont prêts avec l'ETCS, qu'en est-il de l'SNCF?

    • @LE troll le 02.03.2017 13:49 Report dénoncer ce commentaire

      La SNCF est équipé depuis plus de 20 du KVB pourquoi ne pas avoir repris ce système au lieu d'obliger tous les pays limitrophe a changer leur système de sécurit qui eux existe ...

  • bonsai le 02.03.2017 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    c est facile de dire de choisir un autre mode de transport mais pour beaucoup de personnes il n'y en a pas d'autre. Les syndicats n'ont rien d'autre à faire que d'inciter les conducteurs à ne pas travailler? attendez les résultats de l'enquête! et ces conducteurs qui consentent de ne pas travailler quelle honte! à croire que ça les arrange.

  • GG57 le 02.03.2017 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    heureusement qu'on a eu l'info hier soir vers 22h... Merci à @TER_Metz_Lux et à @AVTERML ui nous informent... Vu que c'est le seul moyen qu'on ait de l'être... Bon courage à tous