Communales 2017

13 octobre 2017 11:10; Act: 13.10.2017 14:04 Print

«Un boulot énorme nous attend à Esch-​​sur-​​Alzette»

ESCH-SUR-ALZETTE - Le CSV se dirige vers une coalition avec Déi Gréng et le DP. Les négociations devraient aboutir ce week-end, selon le chrétien-social Georges Mischo.

storybild

Georges Mischo et le CSV changent la donne à Esch (photo: Editpress/Ifinzi)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La nouvelle coalition se dessine à Esch-sur-Alzette, et devrait sans grande surprise voir le CSV, vainqueur des élections, s'allier au DP et aux Verts. Tard jeudi, la section eschoise du parti chrétien-social a indiqué dans un communiqué que ses instances «ont approuvé à l'unanimité le lancement des négociations de coalition» entre les trois partis.

«Les résultats des premiers échanges ont été positifs. Chacun doit désormais faire valider ce choix, explique l'élu DP Pim Knaff, joint jeudi soir. «Nous voilà lancés dans une seule voie, qui devrait aboutir d'ici à vendredi», glisse-t-il par ailleurs.

«Une bonne équipe, jeune»

De leur côté, les Verts devraient donner leur accord ce vendredi soir à l'ouverture de négociations en vue d'une coalition avec le parti chrétien-social et les libéraux. Invité de Jean-Luc Bertrand sur L'essentiel radio, Georges Mischo l'a confirmé ce vendredi.

La tête de liste du CSV a également expliqué les raisons du succès de son parti, qui tiennent globalement à «une bonne équipe, jeune (NDLR: 43 ans de moyenne d'âge)», qui a su proposer «un programme centré sur les besoins des Eschois».

Convaincu du potentiel de la Métropole du Fer

«Ce week-end, avec le DP et Déi Gréng, nous allons comparer nos programmes et nos visions pour Esch-sur-Alzette. Nous n'allons pas nous précipiter car c'est une affaire sérieuse, un vrai challenge. Un boulot énorme nous attend ces six prochaines années», a ajouté Georges Mischo.

Le probable futur bourgmestre de la Métropole du Fer est convaincu du potentiel de sa commune et pense déjà aux projets à mener en priorité: «Il faudra faire avancer le dossier des friches industrielles à Esch-Schifflange, connecter Belval au centre-ville, bâtir un centre culturel et un nouveau hall sportif».

(Thomas Holzer et Pascal Piatkowski/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 13.10.2017 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pouvoir se promener en sécurité. ..!!!

  • luxo le 13.10.2017 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Propreté, refaire les rues du centre, parking, et une présence de police plus accrue. Merci

  • max le 13.10.2017 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La ville est encore Très sale malgré les efforts faits ces dernières années les gens ne sont pas respectueux ni sur la route ni dans les parcs les changer tout n’importe où problèmes de drogue dans les parcs les gens ne respectent pas les limitations de vitesse surtout dans les quartiers résidentiels est limitée à 30 km heures

Les derniers commentaires

  • Matrix le 14.10.2017 11:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez Mischo j'ais confiance en toi. Ma ville en a besoin.

  • Vivi le 14.10.2017 00:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parking trop cher à Esch. Pauvre ville, faites revivre Esch et plus de sécurité s'il-vous plaît.

  • Eschoise le 14.10.2017 00:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut arrêter ce délire à Esch. On doit même mettre un ticket de parking lorsqu'on va récupérer nos enfants à l'école. Je comprends et je suis d'accord de faire circuler les voitures mal garées devant les écoles, mais l'arrogance des "Peschërt" n'est plus tolérable envers les parents qui viennent récupérer leurs gamins et à qui ils imposent un ticket pour 5 minutes ou bien mettent des contraventions sur leur pare-brise. Qu'ils aillent faire leur contravention ailleurs et pas à 12h00 devant les écoles.Je dois payer 1,20€ par jour pour 5 minutes devant l'école du Nonnewisen en allant chercher mes enfants. 0,60cts le matin et 0,60 cts l'après-midi. Si je pouvais je viendrais à pieds bien évidemment. Aucune compréhension.

  • Franco le 13.10.2017 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait aider les commerçants de la ville par la gratuité des parkings entre midi et 14h00 et faire renaître la rue de l'alzette qui est en détresse depuis bien longtemps. J'ai confiance au CSV

  • luxo le 13.10.2017 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Propreté, refaire les rues du centre, parking, et une présence de police plus accrue. Merci