Xavier Fraipont

05 avril 2019 09:11; Act: 05.04.2019 09:50 Print

«Brad Pitt a voulu recommencer notre selfie»

LUXEMBOURG - Jean-Luc Bertrand a reçu Xavier Fraipont, responsable du développement des pneus chez Goodyear, dans sa séquence «Speed Dating» de «L'essentiel Radio».

storybild

Xavier Fraipont et Brad Pitt se sont croisés aux 24 Heures du Mans pour un selfie en deux temps.

Sur ce sujet
Une faute?

Responsable du développement des pneus chez Goodyear, Xavier Frainpont a répondu aux questions de Jean-Luc Bertrand, dans la séquence «Speed Dating», diffusée tous les jours sur L'essentiel Radio. «Lorsque j'étais étudiant, j'ai appris que Goodyear était là (à Colmar-Berg), lorsque j'avais besoin de pneus pour un travail de fin d'études», se souvient celui qui y est arrivé en octobre 1997, à la fin de ses études d'ingénieur en électromécanique à l'Université de Liège. «Et de là, j'y ai fait toute ma carrière jusqu'à aujourd'hui».

À la question de savoir ce qu'il aurait fait, s'il n'avait pas fait cette carrière-là, Xavier Fraipont, originaire de la région de Spa en Belgique, a souligné «qu'il rêvait beaucoup des sports mécaniques». «Je voulais être ingénieur en Formule 1 et j'y touche un peu aujourd'hui, car en tant que responsable des pneus en sports moteurs, je vais régulièrement sur des courses de motos ou de voitures. Ce n'est pas la F1, mais c'est très proche».

Spécialiste en tarte tatin salée ou sucrée, Xavier Fraipont garde un excellent souvenir de ses études supérieures à Liège. «J'y ai gardé de solides amitiés à travers les cercles d'étudiants et les nombreuses sorties», dit-il. «On est restés un groupe de copains qui a fait les mêmes études et on se retrouve encore tous ensemble sur le marché de Noël à Liège, notamment». Et quand on lui demande par quelle personnalité il a été bluffé, sa réponse fuse: «Mon épouse voulait absolument que je fasse un selfie avec Brad Pitt aux 24 Heures du Mans. Je lui ai dit que c'était impossible et à un moment, je me suis retrouvé dans la même pièce que lui. Il était d'accord pour la photo et dans la précipitation, je l'ai ratée. C'est lui qui m'a demandé de la recommencer et quand je l'ai envoyée à mon épouse, elle l'a publiée sur Facebook en la sous-titrant "un des deux, c'est mon mari"...».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • platini le 05.04.2019 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jean Lux Bertrange, il est trop fort ! Et dire que j’ai dû le supporter des années au boulot....

  • Olalala le 05.04.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    quelle histoire wouahhh

  • miss 57 le 05.04.2019 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop bon

Les derniers commentaires

  • Doju le 05.04.2019 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    Sympa cette interview et cette anecdote... mais avant tout un très bon leader! Passionné et professionnel, comme il en reste malheureusement peu à la Goodyear..

  • platini le 05.04.2019 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jean Lux Bertrange, il est trop fort ! Et dire que j’ai dû le supporter des années au boulot....

  • Charles le 05.04.2019 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ah j'adore, même à 400 km du Luxembourg, je vous lis. Quel bonheur

  • Olalala le 05.04.2019 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    quelle histoire wouahhh

  • miss 57 le 05.04.2019 10:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop bon