Guy Thewes

12 juin 2019 18:36; Act: 13.06.2019 10:30 Print

«J'ai transporté des armes anciennes dans un taxi»

LUXEMBOURG - Jean-Luc Bertrand a reçu Guy Thewes, directeur des 2 Musées de la Ville de Luxembourg, dans sa séquence «Speed Dating» de «L'essentiel Radio».

storybild

Guy Thewes a reconnu avoir eu chaud dans le quartier de la Gare, à Luxembourg, en transportant des armes anciennes dans un taxi.

Sur ce sujet
Une faute?

Directeur, depuis 2018, des 2 Musées de la Ville de Luxembourg (le Lëtzebuerg City Museum et la Villa Vauban), Guy Thewes a répondu aux questions de Jean-Luc Bertrand dans la séquence «Speed Dating», diffusée tous les jours sur L'essentiel Radio. Également docteur en histoire, Guy Thewes a reconnu s'être toujours demandé «qui a eu l'idée de créer le Grand-Duché de Luxembourg?». «On sait que nous sommes nés au Congrès de Vienne en 1815», a-t-il rappelé, «mais j'ai dû chercher pour apprendre que l'idée venait du ministre britannique des Affaires étrangères de l'époque, Lord Castlereagh. Le Luxembourg avait disparu. Avant, c'était un comté, un duché et puis un département français».

Celui qui reconnaît «avoir une bonne plume et une bonne mémoire visuelle», a souligné que ces enfants appréciaient particulièrement sa cuisine. «Ma spécialité, ce sont les spaghetti bolognaise», a affirmé Guy Thewes. «Mais aussi les confitures et les crêpes. Tout ce qu'ils aiment bien manger. Un souvenir de mes 18 ans? J'étais très angoissé, je me posais beaucoup de questions et je lisais beaucoup. Je n'ai pas eu mon permis du premier coup, mais je l'ai eu par la suite».

Et probablement le plus improbable pour la fin, Guy Thewes s'est rappelé, lorsqu'il était jeune conservateur, avoir eu chaud, en 1995, dans le quartier de la Gare, à Luxembourg. «Il était près de minuit et j'avais faim», se souvient-il. «Je me suis arrêté pour manger une frite et quand je suis revenu dans ma voiture, le moteur ne démarrait plus, alors que j'avais des objets précieux dans le coffre. J'ai demandé à un taxi de venir et j'ai transporté les armes anciennes dans le taxi. Il m'a regardé bizarrement, mais j'ai pu tout mettre en sécurité».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bibi le 13.06.2019 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est curieux au vu de ses réponses est-ce que cet historien était saoul lors de l’interview

Les derniers commentaires

  • Bibi le 13.06.2019 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est curieux au vu de ses réponses est-ce que cet historien était saoul lors de l’interview