Prince Junior

14 mai 2019 13:52; Act: 14.05.2019 14:41 Print

«La boxe thaï m'a évité de faire des conneries»

LUXEMBOURG - Jean-Luc Bertrand a reçu Prince Junior, boxeur congolais installé au Grand-Duché depuis 2008, dans sa séquence «Speed Dating» de «L'essentiel Radio».

storybild

Prince Junior au micro de «L'essentiel Radio» lors de la séquence «Speed Dating» de Jean-Luc Bertrand. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Boxeur originaire du Congo et installé au Luxembourg depuis l'âge de 16 ans, Prince Junior, 27 ans aujourd'hui, a répondu aux questions de Jean-Luc Bertrand, dans la séquence «Speed Dating», diffusée tous les jours sur L'essentiel Radio. «J'ai pris part à 52 combats sans connaître la défaite», a confirmé d'emblée celui qui a fait de la boxe thaïlandaise sa spécialité. «Grâce à ce sport, j'ai évité de faire beaucoup de conneries. Dès que je suis arrivé au Luxembourg, je suis tombé rapidement dans plusieurs bagarres et la boxe m'a permis de m'apaiser et de me contrôler».

Et quand on lui demande de quoi il se souvient quand il se remémore ses 18 ans, il se rappelle «d'un cadeau reçu au C&A» où il travaillait à la Belle Étoile. «C'était une surprise à laquelle je ne m'attendais absolument pas. Mes collègues m'attendaient avec de nombreux cadeaux (ordinateur, chaussures...) et je les ai tous gardés».

Prince Junior se remémore également une sortie au Lac à Remerschen, avec son club de boxe. «Le coach m'avait demandé si je savais nager et je lui ai demandé: "C'est quoi cette question", car pour lui, beaucoup d'Africains ne savent pas nager. Après quelques mètres dans le lac, j'ai glissé et je commençais à me noyer, je me suis alors rendu compte que je ne savais pas nager... Heureusement, un de mes copains est venu me sauver».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Charles le 14.05.2019 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Une fierté pour le Luxembourg.

  • Equal le 14.05.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une fierté pour le Luxembourg ? vous pouvez développer ?

Les derniers commentaires

  • Equal le 14.05.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une fierté pour le Luxembourg ? vous pouvez développer ?

    • Dave le 14.05.2019 17:25 Report dénoncer ce commentaire

      Une fierté pour le luxembourg car bien qu'il soit un immigré et noir de peau il porte haut les couleurs du Luxembourg partout ou il combat... En europe et en dehors. C'est surement un des seuls sportifs du Luxembourg a exceller dans son sport au niveau international. De plus, pour l'avoir vu faire, il est toujours de très bon conseil avec les jeunes qu'il entraîne et qui s'entraînent avec lui. J'ai vu des éducateurs gradués avec beaucoup moins d'aptitudes pédagogiques que lui.

    • Meuf ;o) le 15.05.2019 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement, je rejoins le commentaire de "Dave". Et en effet, le Luxembourg peut être fier d'être représenté par un sportif aussi talentueux, humble et généreux que Prince.

  • Jean-Charles le 14.05.2019 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Une fierté pour le Luxembourg.