Jean-Claude Schmit

03 décembre 2021 10:39; Act: 03.12.2021 11:21 Print

«Certains pays ont levé trop tôt les restrictions»

LUXEMBOURG – Le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit, est l'invité de la «Story» de Jean-Luc Bertrand, cette semaine. L'occasion de faire le point sur la situation sanitaire.

storybild

Le Dr. Jean-Claude Schmit est directeur de la Santé depuis 2016. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?
Épisode 5
La séquence du 3 décembre

Face à la hausse des cas et la dégradation de la situation de certains pays voisins, Jean-Claude Schmit estime que certains pays ont levé les restrictions un peu trop tôt et appelle à rester vigilant sur l'application des mesures barrières. D'autant plus en période de marché de Noël, qui attirent un grand nombre de visiteurs.

«Même si ce sont des événements sous le régime CovidCheck, le port du masque est une sécurité supplémentaire. Il y avait plus de 50 000 personnes, le week-end dernier, dans la ville de Luxembourg», précise-t-il.

Doit-on alors craindre de nouvelles restrictions à l'approche des fêtes de fin d'année? «Pour Noël, on ne sait pas encore. Je pense qu'il y aura des restrictions supplémentaires mais on évitera, si on peut, tout confinement strict» assure le directeur de la Santé.

«Un film que j'ai aimé et une superbe musique»
Épisode 4
La séquence du 2 décembre

Dans l'épisode 4, Jean-Claude Schmit évoque la helpline mise en place par le ministère de la Santé, qui a reçu ces derniers jours en moyenne 7 000 appels par jour. L'assistance en ligne est capable de prendre en charge entre 1 600 et 2 000 appels par jour, et un pic de 22 000 appels a été atteint, il y a quelques mois.

«Malheureusement, beaucoup de gens doivent attendre longtemps» reconnaît le directeur de la Santé. Les interrogations les plus fréquentes des citoyens concernent les vaccins, la prise de rendez-vous, ainsi que des questions en lien avec l'actualité et les annonces du gouvernement.

«C'était au moment de la chute du mur de Berlin. J'y étais quelques semaines plus tard et j'ai vécu cette ambiance, cette envie de changer»
Épisode 3
La séquence du 1er décembre

Quel est le rôle du directeur de la Santé? Tout simplement mettre en œuvre la politique sanitaire décidée par le gouvernement. Le 18 décembre sera votée la loi Covid-19, pour laquelle le directeur de la Santé est consulté sur la possibilité d'application de certaines mesures.

«Il est fort possible qu'elles contiennent des restrictions supplémentaires mais on n'en connaît pas encore les détails» affirme le docteur Schmit.

Ce dernier revient également sur la circulation du virus chez la population qui n'est pas vaccinée, les enfants de moins de 12 ans. «Il y a pas mal d'infections. C'est le groupe où le virus circule le plus». En revanche, au-delà de douze ans, la situation est calme.

«Le premier disque que j'ai eu, en 1969»
Épisode 2
La séquence du 30 novembre

Les jeunes sont-ils plus réfractaires au dispositif CovidCheck? Non, répond Jean-Claude Schmit. «Je ne pense pas qu'ils le soient. C'est une catégorie d'âge qui est moins vaccinée, c'est plus compliqué pour eux, ils ont besoin de se faire tester, mais je n'ai pas de retours négatifs», précise le directeur de la Santé, qui admet devoir souvent répondre aux interrogations de la population.

«Je reçois des e-mails et des appels tous les jours. Je suis souvent interpellé pour répondre à des questions. Cela fait partie du job, il faut le faire» explique-t-il. Parmi les questions qui reviennent en ce moment, celle qui concerne la vaccination contre la grippe. Jean-Claude Schmit rassure: «Les deux vaccins ne sont pas incompatibles, on peut même se faire vacciner contre la grippe et contre le Covid-19 le même jour.

«Les Dire Straits, c'est toute une partie de ma vie»
Épisode 1
La séquence du 29 novembre

Figure de la crise Covid au Luxembourg, le Dr. Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé, est l'invité de la «Story» de Jean-Luc Bertrand. L'occasion de discuter vaccination dans un contexte de nouvelle vague de contaminations. «Ce qui est clair, c'est que la vaccination protège surtout contre les complications et les formes graves. Pour l'instant la troisième dose est conseillée. On verra à l'avenir si elle devient obligatoire, c'est fort possible».

Chercheur reconnu, le Dr. Schmit explique le défi que constitue cette pandémie. «C'est intéressant, car nous avons dit pendant des années qu'il y aurait une pandémie un jour». Mais il s'agit aussi «d'un très grand challenge en termes de recherche et de santé publique». Le directeur de la Santé n'est «pas étonné» de voir le virus muter, suivant l'expérience d'autres épidémies et les travaux effectués sur d'autres virus.

Si la dynamique actuelle est préoccupante, il ne souhaite pas dramatiser la situation: «Le Luxembourg est moins touché que la Belgique et l'Allemagne. Nous voyons une montée progressive des chiffres, mais ils restent assez bas dans les hôpitaux».

«Le matin qui se lève, c'est motivant et ça stimule»

La «Story»

Comment retrouver l'émission de Jean-Luc Bertrand?

L'essentiel Radio: Du lundi au vendredi à trois reprises durant la journée (9h40 / 15h20 / 18h20).

lessentiel.lu: Un nouvel épisode est ajouté à l'article de la semaine du lundi au vendredi.

Archive Web: Dans notre dossier vous trouverez les anciennes storys.

L'essentiel: Le meilleur de la semaine est à retrouver dans notre journal de vendredi.

(L'essentiel)