Carine Nardecchia

06 décembre 2018 17:43; Act: 07.12.2018 16:18 Print

«Quand j'ai décidé quelque chose, je ne lâche rien»

LUXEMBOURG - Jean-Luc Bertrand a reçu Carine Nardecchia , première femme élue au CA de la Fédération luxembourgeoise de football, dans sa séquence «Speed Dating» sur «L'essentiel Radio».

storybild

Carine Nardecchia, première femme élue au CA de la Fédération luxembourgeoise de football, a fait part de son tempérament de feu à Jean-Luc Bertrand. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Première femme élue au CA de la Fédération luxembourgeoise de football, Carine Nardecchia a répondu aux questions de Jean-Luc Bertrand, dans la séquence «Speed Dating», diffusée tous les jours sur L'essentiel Radio. «Cela se passe très bien. Ils sont tous très gentils avec moi», a affirmé en rigolant l'institutrice maternelle qui est également présidente du Luna Oberkorn. «Dans une autre vie, comme plan B, j'aurais pu reprendre l'entreprise de recyclage de mon père».

Lorsque Jean-Luc Bertrand lui a demandé ce en quoi elle pouvait se distinguer des autres, Carine Nardecchia a été droit au but: «Je suis capable de me disputer avec quelqu'un qui n'en a pas envie», souligne-t-elle avec tempérament. «J'irais le titiller jusqu'au moment où il explosera. Si j'ai décidé que l'on se disputerait, ce sera le cas. La dernière fois où j'ai pleuré? La fois où une amie qui m'était très chère m'a déçue...».

Lors d'un anniversaire où son mari avait préparé le dessert, Carine Nardecchia a obligé son mari à changer d'amandes effilées. «Quand nous avons commencé à manger le dessert, nos invités m'ont indiqué que cela goutait l'ail», se rappelle-telle, quand elle a dû évoquer une situation où elle avait été mal à l'aise. «Je leur ai alors demandé d'arrêter de boire et de me charrier. On est alors aller chercher la boîte et on s'est rendu compte que c'était bel et bien de l'ail effilé... Nous avons dû refaire le dessert et c'était bel et bien moi qui lui avait dit de prendre cette boîte-là».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Felicia le 07.12.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que Madame a décidée de se fâcher avec qn , elle le fera ... du vrai n importe quoi ...

  • Carole le 07.12.2018 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à cette dame pour sa nomination, j’espère seulement, qu’elle aura les moyens de faire bouger les choses. Tout le monde connait la mentalité de l’ère préhistorique de certaines personnes de la FLF. Surtout à la tete de l’académie du foot.

  • Pelé le 07.12.2018 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    ok, elle parle de déception, de dessert, d'Obispo et de provocation à la dispute mais à part ça, quelle est sa motivation au sein de la CA FLF ? Speed Dating très intéressant !

Les derniers commentaires

  • Pelé le 07.12.2018 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    ok, elle parle de déception, de dessert, d'Obispo et de provocation à la dispute mais à part ça, quelle est sa motivation au sein de la CA FLF ? Speed Dating très intéressant !

  • Nathalie le 07.12.2018 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    et surtout quelle est le rapport avec le foot ?? je ne comprend pas trop la nomination, si derriere, il n y a pas un vrai travail de fond !! Madame, faite bouger les choses dans cette structure qui est la FLF; Changez les comportements dictatoriales dans ce centre de formation qui n'apporte aucun resultats significatifs.

  • Felicia le 07.12.2018 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce que Madame a décidée de se fâcher avec qn , elle le fera ... du vrai n importe quoi ...

  • Carole le 07.12.2018 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à cette dame pour sa nomination, j’espère seulement, qu’elle aura les moyens de faire bouger les choses. Tout le monde connait la mentalité de l’ère préhistorique de certaines personnes de la FLF. Surtout à la tete de l’académie du foot.

  • Anne-Marie le 07.12.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est ce qu'on s'en fout du dessert qu'elle a préparé à son mari.