Accident au Luxembourg

18 octobre 2017 07:26; Act: 18.10.2017 13:19 Print

Un camion en feu a provoqué le chaos sur l'A3

LUXEMBOURG - Un camion a pris feu sur l'autoroute A3 ce mercredi matin, provoquant de très longs embouteillages depuis la France en direction de Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch

Un camion a pris feu, mercredi, vers 6h du matin, sur l'autoroute A3 reliant la France au Luxembourg entre l'aire de Berchem et la Croix de Gasperich. Selon les images des secours et celles envoyées par un Mobile Reporter, les flammes se sont propagées sur toute la remorque du camion où se trouvaient dix voitures.

L'incident a provoqué d'importants ralentissements. Peu avant midi, le trafic était encore ralenti sur une dizaine de kilomètres. La route a été dégagée vers 13h. En début de matinée, l'autoroute A1 a également été impactée avec un embouteillage de 16 km.

L'intervention des secours a nécessité un important dispositif. Le Centre d'intervention de Bettembourg (Cibett) a rappelé l'attitude à adopter par les automobilistes dans ce genre de situation. Selon le Cibett, aucun couloir de secours n'a été laissé ce mercredi matin, pour que les véhicules d'intervention puissent accéder rapidement au lieu de l'incendie.

L'aire de Berchem congestionnée

L'incident a aussi eu des répercussions sur l'aire de Berchem, où les automobilistes ont dû faire preuve de beaucoup de patience. Certains conducteurs se sont en effet dirigés vers la station-service dans l'espoir de prendre un petit raccourci. Mais beaucoup sont restés coincés pendant plusieurs heures.

C'est le cas de Christophe, un lecteur de L'essentiel: «je me trouve sur l'aide de Berchem depuis 8h30 ce matin. J'ai dû m'arrêter pour aller chercher de l'eau et aller aux toilettes», expliquait-il en fin de matinée. Le personnel de l'aire de Berchem confirme: «de l'entrée à la sortie, les clients ont eu besoin de près de deux heures».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • oups le 18.10.2017 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    il faudrait penser a interdire les camions en transit entre 7h00-9h00 17h00-19h00

  • Gondar le 18.10.2017 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait pour ceux qui ont voulu prendre un raccourci par l'air de Berchem et qui sont restés coincés, vous aimez vous qu'on passe devant vous aux caisses par exemple ? ici c'est pareil...

  • Michel le 18.10.2017 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    innaceptable encore une fois. il faut interdire les poids lourds aux heures d'affluence.

Les derniers commentaires

  • Ricardo le 18.10.2017 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    tous les jours je pars de Mont st Martin à 07h15 pour commencer le travail à 09h45 a Roodt sur Syre (Lux)ont me dit souvent pourquoi je pars trop tôt le matin,encore la semaine dernière je suis arrivée à 09h35 ouf ouf

  • dodo le 18.10.2017 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce normal que l'employeur nous oblige à rattraper ces heures passées dans les bouchons aujourd'hui? Exceptionnellement le mien aurait pu faire un geste... mais non...

    • angel le 18.10.2017 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ne te plains pas dodo, chez nous arrivés après 10h = obligation de poser 1/2 journée de congé et ceci même si tu arrives à 10h01. Le records de congés posés à été battu aujourd'hui ~~ ....

  • Citoyen 57 le 18.10.2017 18:18 Report dénoncer ce commentaire

    Mon travail m'a mis de service sur cette autoroute tous les jours de 1993 à 2016. Les fauteurs de troubles sont toujours les memes . Camions ne respectant pas les interdictions,automobilistes irresponsables roulant sur la BAU . La circulation a fortement augmenté et les forces de controles et de répression ont presque disparu.Les fous du volant, les adeptes du rendement à tout prix s'en donnent maintenant à coeur joie. Bravo à ceux qui sont responsables de tout cela .Ils se reconnaitront s'ils lisent ce commentaire. Ps :si on voulait on pouvait faire 15 infractions par jour ou plus(camions)

  • lynn le 18.10.2017 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prévenir? Lisez les panneaux lumineux et écoutez la radio. Vous vouliez peut-être un sms à lire au volant?

    • neu frederic le 18.10.2017 20:22 Report dénoncer ce commentaire

      il n est pas toujours possible de bifurquer ... et en general quand ca passe a la radio c est qu il est top tard

  • lynn le 18.10.2017 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cdlr Et les pompiers qui font leur boulot, vous les mettez où? Sur vos genoux? Entre les flammes et le risque d'explosion, choisissez votre place monsieur!!!! Mon fils est pompier et était là ce matin. Un peu de respect pour eux svp!!!!