Drame au Luxembourg

21 août 2018 12:22; Act: 21.08.2018 13:37 Print

Comment est décédé «Puto G» à Remerschen?

REMERSCHEN - Après les deux décès survenus aux étangs de Remerschen cet été, plusieurs questions restent en suspens. Trois ministres ont été interpellés sur la question.

Sur ce sujet
Une faute?

Les décès du rappeur «Puto G» et d'un citoyen bulgare de 53 ans, survenus cet été aux étangs de Remerschen, continuent de faire des vagues au Luxembourg. Les députés LSAP Franz Fayot et Alex Bodry ont d'ailleurs décidé d'interpeller plusieurs ministres à ce sujet, lundi, au moyen d'une question parlementaire pour tenter d'élucider ces affaires après la publication d'un article dans le journal lusophone «Contacto».

Très détaillé, l'article du «Contacto» revient longuement sur les circonstances du drame qui a causé, le samedi 30 juin, au sud du pays, dans la commune de Schengen, le décès du rappeur portugais «Puto G», José Carlos Cardoso de son vrai nom, 27 ans, résidant à Athus en Belgique et employé sur des chantiers au Grand-Duché en tant qu'intérimaire. Trois grandes questions sont désormais en suspens: 1. Les surveillants des étangs disposaient-ils d'un brevet de sauveteur? 2. Les secours ont-ils été appelés rapidement? 3. Est-il à ce point dangereux de se baigner dans un plan d'eau «infesté» d'algues de type «élodée» qualifiées de «Wasserpest» (peste d'eau, littéralement en allemand)?

Plus d'une heure pour intervenir?

Comme nous l'avions déjà évoqué, fin juillet, au Luxembourg, la baignade dans les lacs n'est pas toujours surveillée. Aux étangs de Remerschen, en l'occurrence, les sauveteurs se concentrent sur deux parties: celle dédiée aux enfants et là où se trouvent les structures gonflables. Pour le reste, beaucoup plus vaste, Tom Weber, échevin de la commune de Schengen, nous avait indiqué que «la baignade s’y faisait sous la responsabilité de chacun».

Interpellant à plus d'un titre, l'article du «Contacto» s'étend sur le nombre de minutes, plus de 60, qui se sont écoulées entre le moment où «Puto G» a disparu sous l'eau, «15h40», selon ses amis, et le moment où le 112 a donné l'ordre aux secours d'intervenir sur les lieux, «16h43», selon le Corps grand-ducal Incendie et Secours (CGDIS). Les amis du rappeur portugais prétendant que les employés des étangs de Remerschen ont minimisé l'alerte alors que le gestionnaire du site évoque des personnes perturbées, incapables de définir clairement le problème.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • moi garou le 21.08.2018 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    trop facile de critiquer la "lenteur des secours" quand on sait que les jeunes ont quasiment tous un smartphone avec eux (même qu'ils ont le nez collé dessus à 75% du temps !) ! quand on pense que les secours n'arrivent pas ASSEZ VITE alors on prend la décision de les appeler même si c'est déja fait ! il vaut mieux en être sûr vu qu'il y a la vie de quelqu'un en jeu !

  • Mimz le 21.08.2018 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu l'article du Contacto. Je n'arrive pas à comprendre qu'aucun des +/- 20 copains n'ait pris l'initiative d'appeler les secours...

  • non le 21.08.2018 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous étions à Remerschen ce jour là; un homme sur son fauteuil gonflable dans l'eau buvait une bière en fumant du cannabis. Il aurait pu avoir un problème même avec une surveillance et des secours rapides.

Les derniers commentaires

  • Sacha.J. le 26.08.2018 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 morts , c’est déjà beaucoup. Ça c’est seulement cette année. Il y à eu des morts aussi des années précédentes. Si on paie une entrée, il faut qu’il y’ait aussi une sécurité car les surveillants se trouvent à l’entrée, dans le bassin des enfants et à la caisse pour allé sur le jeu gonflable. C’est tout. Ce n’est pas suffisant. 2ème point, je vois que vous parlez beaucoup de l’alcool. Ma question est pourquoi la buvette vends de l’alcool, il faudrait déjà interdire l’alcool dans la buvette. Un jour j’ai dû accompagner une personne à son domicile que je ne connaissais même pas car elle était alcoolisé à un point critique et les personnes de la buvette continuer comme même à vendre des bières à cette personne. Elle aurait pu se noyer aussi ce jour là. A qui la faute. C’est vrai que cette personne est adulte, à elle de faire attention mais quand même. Tout le monde doit prendre des responsabilités.

  • Soleil le 22.08.2018 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les noyades explosent tout comme les températures. Uncorn vous êtes marrant avec votre argument de l’aventure, je ne crois pas qu’aller se rafraîchir dans un lac par un été fort sec et caniculaire soit de l’ordre de l’aventure.... par contre allez se baigner par forte chaleur entre 12:00 et 16:00 est fortement déconseillé pour éviter les insolations et hydrocutions entre autres. Il n y a pas toujours un responsable lors d une noyade, Bode Miller a perdu son enfant de 19 mois par manque de surveillance, l eau n est pas notre élément naturel et même un bon nageur peut se noyer.

  • Escher Gemeng le 22.08.2018 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Bon je vais vous donner un autre exemple j'habite à la rue du canal en face de la fabrique de pâtes et depuis plus de 10 ans des personnes enfant inclus se font écraser sur le passage a piétons (un des plus dangereux du pays) qui est en face...Est-ce que vous croyez que quelque chose a était fait ??? Bah non !!! On a tout simplement ignorer le problème pendant plus d'une décennie !!! "What else" ???

  • Modus Operandi le 22.08.2018 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    A mon avis c'était les "fonctionnaires qui était alcoolisés ou pire ce que m'étonnerais pas du tout cela étant un vieille tradition au Luxembourg...mais c'est plus facile d'accuser des jeunes qui écoute du rap et fume des joints.

  • Remède le 22.08.2018 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carpes "amour blanc" , mangent leur propre poids de végétaux par jours pendant les belles saisons . Efficace , Naturel . Les autres types de carpes comme ici présentes ne servent pas à grand chose vu la quantité d'herbiers