Depuis 2013 au Luxembourg

29 août 2018 16:09; Act: 29.08.2018 16:58 Print

1 576 retraits de permis de conduire administratifs

LUXEMBOURG - Au cours des cinq dernières années, de nombreux automobilistes se sont vu retirer leur permis de conduire par voie administrative.

storybild

Les policiers ne sont pas les seuls à pouvoir retirer son permis à un conducteur. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Quiconque conduit en état d'ébriété doit généralement remettre sur-le-champ son permis de conduire à la police. L'interdiction de conduire s'applique immédiatement mais doit être confirmée par un juge d'instruction dans un délai de huit jours. Il existe cependant d'autres moyens de perdre ce document si important dans la vie de tous les jours.

Selon une réponse parlementaire, le ministère des Transports a ainsi confirmé le retrait administratif de 1 576 permis de conduire depuis 2013. Sur ce total, une grande majorité (1 315) l’ont été suite à un avis motivé de la Commission médicale, qui se prononce lorsqu'un usager sollicite une obtention ou un renouvellement d’un permis de conduire. Le reste des permis retirés suite à des mesures administratives l’a été après consultation de la Commission spéciale, réunie après qu’un conducteur a commis des infractions au volant.

François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, précise que toutes les décisions de retrait sont susceptibles d'un recours gracieux à présenter au ministre en charge des Transports et d'un recours en annulation devant le tribunal administratif. Les requérants peuvent alors soumettre des pièces à leur dossier, comme un nouveau certificat médical.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mamarie le 30.08.2018 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez sur legilux vous y apprendrez un tas de choses...notamment le fait qu’il existe des sanctions administratives et des sanctions judiciaires. Vous découvrirez que le ministère des transports peut tout à fait retirer un permis et qu’un recours administratif est ouvert contre sa décision. Quand on ne connaît rien, on ne prend pas la peine d’écrire un pavé entièrement faux et d’induire les gens en erreur.

  • Mondi le 29.08.2018 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    Quiconque conduit en état d'ébriété doit généralement remettre sur-le-champ son permis de conduire à la police. Question: aussi le Policier en civil qui conduit dans cet état?

  • léa le 30.08.2018 02:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien les retraits pour alcool à poursuivre !!! À faire des exemples et certainement des vies sauvées...

Les derniers commentaires

  • Pour info le 30.08.2018 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    En parallel de la décision d'un juge de vous retirer le permis, les Transports peuvent aussi vous retirer le permis soit parce que vous avez perdu vos 12 points soit parce que vous avez récidivé avec alcool, drogues, médicaments ou que vous avez un "handicap" qui entrave votre capacité de conduire. Lorsque le permis est restitué au récidiviste, il sera convoqué par les Transports pour faire un test de cheveux (165 euros de sa popoche) au moins à deux reprises...si le test est positif, votre permis est à nouveau suspendu. plus de détails dans le code de la route. Bonne chance à tous...

  • Gigi le 30.08.2018 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    Donc seulement 250 retraits à cause d'une infraction ? Ca suffit à peine à couvrir les accidents mortels de 5 ans, je comprends maintenant pourquoi il y a tellement de légasténiques de la route dehors ...

  • Low rider le 30.08.2018 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Seulement 1576 ? j'aurais pensé bien plus en réalité !

  • yv le 30.08.2018 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avant l alcool pensons à des retraits directement pour utilisation de téléphone ça sauvera beaucoup plus de vie

  • CasierNéant le 30.08.2018 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Des tests de cheveux pas tout à fait donnés en étant en CDD et à avoir un loyer à payer en sachant qu'on a jamais commis des infractions entant que conducteur. Le ministère cible pour pouvoir terminer les chantiers mal finis. Dommage que personne n'en parle des 165€ pour chaque test qu'on nous oblige à faire. J'en ferai pour toute ma vie des tests si seulement on ne devait pas payer ces 165€. L'argent dirige le monde, très triste.

    • Giggi le 30.08.2018 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      j'ai jamais du faire de test à 165€ moi ...

    • incroyable le 30.08.2018 18:49 Report dénoncer ce commentaire

      chaque 3 mois un test a 165euro alors que le test est negatif.. bref je me ruine pour pouvoir garder mon permis