Tribunaux luxembourgeois

26 avril 2018 10:07; Act: 26.04.2018 14:07 Print

10% de dossiers en plus, la faute aux radars

LUXEMBOURG – Les tribunaux de Luxembourg et Diekirch ont enregistré près de 65 000 nouveaux dossiers en 2017 contre moins de 60 000 en 2016.

storybild

Une loi entrée en vigueur le 10 avril dernier devrait désengorger les tribunaux. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

En 2017, 64 728 dossiers sont arrivés sur les bureaux des magistrats des parquets de Luxembourg (54 539) et de Diekirch (10 189) contre 59 034 en 2016, soit une hausse de 9,6% sur un an. 41 115 étaient des dossiers d’ordre correctionnel/criminel (-2%) et 1 703 concernaient la protection de la jeunesse (-4%). L’augmentation du nombre total de dossiers est surtout due à une explosion du nombre de dossiers en matière de police et notamment de circulation (+48,3%). D'où vient cette augmentation?

Le nombre de retraits immédiats du permis de conduire est pourtant en baisse de 10%: la police a retiré 1 824 permis de conduire (dont 90% pour alcoolémie) en 2017 contre 2031 en 2016. Dans ces 1 824 affaires, le juge d’instruction a prononcé 973 interdictions provisoires de conduire contre 1 052 l’année précédente.

Une loi pour désengorger les tribunaux

Ces chiffres publiés par le ministère de la Justice corroborent surtout les dires de la procureure générale d’État de janvier dernier: elle avait confié que les tribunaux croulaient sous ces factures impayées (17% des avertissements taxés).

Depuis, un projet de loi a été adopté par la Chambre afin de contraindre les contrevenants à payer leur dû: l’amende non réglée dans les 90 jours est doublée et passe de 49 à 98 euros. En cas de non-paiement, la police peut alors immobiliser le véhicule. La loi est entrée en vigueur le 10 avril dernier. De quoi faire réfléchir les automobilistes et désengorger les tribunaux.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Danton le 26.04.2018 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Vous dites : désengorger les tribunaux. En confiant la Justice a la Police. Elle n est pas belle votre Democratie. Il n y a plus de justice, il n y a plus de liberté pour l automobiliste. Pour son bien évidemment. 500.000 PV par an. Il n y a pas 500.000 morts, que je sache. Il faut revoir la politique de sécurité routière, qui est une catastrophe. 17 morts depuis le début de l annee. Bravo ! Et de plus en plus de répression aveugle et stupide. Bravo!

  • Full-Ice le 26.04.2018 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Concernant les radars, ils n’ont qu’à mettre une marge un peu plus juste comme en France et cela soulagerait les services concernés.

  • Cancoillotte le 26.04.2018 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la faute des radars, mais des gens qui ne respectent pas les limitations ! Quand on a de la fièvre, ce n'est pas la faute du thermomètre.

Les derniers commentaires

  • Pläwi le 27.04.2018 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Vous dites que les radars limitent votre liberté! OK, mais les feux rouges, les stops, les sens interdits et les interdictions de parkings aussi!

  • Pläwi le 27.04.2018 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Les radars ont aussi leur avantage! De un nous avons besoin de beaucoup moins de policiers pour faire des contrôles! Vous qui tapez tout le temps sur les fonctionnaires ça doit quand même vous plaire! Deux: Les radars rapportent beaucoup d'argent et cet argent n'est pas payée par non impôts mais exclusivement par des conducteurs en faute les autres ne font qu'y gagner!

  • Dominique le 26.04.2018 22:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprendrais la suspension de permis... mais immobiliser un véhicule pouvant être utilisé par d'autres membres de la famille, c'est illogique. En gros, soit la famille est riche et se paye plusieurs véhicules (et par la même occasion le fautif continue à rouler), soit la famille est pauvre et tout le monde doit subir la punition indépendamment de leur implication dans l'affaire. Mais qui vote ce genre de lois?

  • gonzi le 26.04.2018 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On n’a plus de liberté ça c’est fini

  • La poutre dans ton oeil... le 26.04.2018 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore voir les adeptes de la tolérance zéro être pris en défaut... quand cela arrive, ces esprits étroits et chagrins ne savent pas comment réagir et très souvent deviennent rapidement agressifs et de mauvaise foi... les donneurs de leçons et délateurs sont le pire de l'espèce humaine. Et malheureusement, il y en a beaucoup dans ce pays...