Au Luxembourg

27 novembre 2021 20:53; Act: 28.11.2021 13:17 Print

100 pompiers mobilisés sur deux incendies majeurs

LUXEMBOURG - Deux «incendies d'envergure» ont mobilisé de gros moyens de secours, samedi soir, à Esch-sur-Alzette et à Tétange.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un «incendie d'envergure» s'est produit samedi soir rue de Belvaux, à Esch-sur-Alzette, dans l’ancienne «Nuddelsfabrik», un hall industriel. Un lecteur de L'essentiel avait signalé des flammes visibles depuis sa résidence autour de 20h, une information confirmée par le CGDIS quelques minutes plus tard. De nombreux moyens de secours ont été mobilisés, en l'occurrence une soixantaine de pompiers qui ont veillé à éviter toute propagation des flammes à d'autres bâtiments du secteur, notamment des habitations.

La population était invitée à éviter la zone et les voisins devaient rester chez eux, portes et fenêtres fermées. Le feu a été déclaré sous contrôle vers 21h30 et l'alerte à la population a été levée dans la foulée. Les pompiers devaient néanmoins rester «plusieurs heures» encore dans la nuit de samedi à dimanche pour surveiller l'évolution du sinistre qui n'a fait que d'importants dégâts matériels.

Une personne sauvée à Tétange

Mais la soirée des secours a été fortement agitée puisqu'un autre incendie majeur s'est déclaré vers 21h, dans le même temps donc, à Tétange. Cette fois, c'est une résidence qui était la proie des flammes, une quarantaine de pompiers sont intervenus jusqu'à 22h30, ayant dû notamment porter secours à un résident coincé sur un balcon.

Cette personne a été transportée à l'hôpital pour des contrôles.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marc le 28.11.2021 09:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne fera une vraie enquete mais il faudrait chercher du côté des promoteurs immobiliers pour l'ancienne fabrique... comme par hasard le proprietaire actuel ne voulait vendre pour raison patrimoine historique... là ce sont des cendres historiques... Belle mafia de l'immobilier luxembourgeois...

  • Bis repetita le 28.11.2021 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Le scénario rappelle l'incendie de l'ancienne brasserie de Diekirch. A qui profite le crime ?

  • @@@ le 28.11.2021 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo aux pompiers, je respecte totalement ces gens qui prennent des risques pour les autres ! merci au gouvernement d'octroyer les moyens nécessaires au bon fonctionnement de leur service, faites de même pour les services hospitaliers car là ça manque !

Les derniers commentaires

  • gromper le 29.11.2021 05:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marc: cela a été directement ma pensée, les requins de l'immobilier sont très actifs, voire affamés et on les laisse faire

    • @gromper le 29.11.2021 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      Les requins sont dans les banques, en politique, en justice. Bref, partout. Leur Karma s'occupera d'eux.

  • Bernard le 28.11.2021 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100 pompiers pour un feu de cheminée j en rigole

  • Bis repetita le 28.11.2021 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Le scénario rappelle l'incendie de l'ancienne brasserie de Diekirch. A qui profite le crime ?

    • ni pour ni contre le 28.11.2021 21:06 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord avec toi

  • relatif le 28.11.2021 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut une enquête… au moins que les incendiaires soient aussi dans la politique, pour se couvrir. Malheureux à dire mais avec 1 mort il y aurait obligatoirement enquête… là c’est juste matériel. Monde pourri.

  • le canard enchaîné le 28.11.2021 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca brûle partout ca explose partout dans le monde pas que l Europe cest le réchauffement climatique ou plutôt révolutionnaire social...