Exposition dans la capitale

11 février 2021 11:00; Act: 12.02.2021 10:31 Print

Le Luxembourg, décor de cinéma depuis 40 ans

LUXEMBOURG - Durant deux mois, à partir du vendredi 12 février, le Cercle Cité propose une superbe exposition sur les scènes de cinéma tournées au Grand-Duché. Immersion immédiate.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis 40 ans, les amateurs de film du monde entier ne s’en doutent pas forcément, mais le Luxembourg a très régulièrement servi de décor au cinéma. Au travers de l’exposition « Ready. Set. Design.», du 12 février au 11 avril 2021, le Cercle Cité vous propose «un hommage aux scénographies dans les productions réalisées entre 1980 et 2020», au Grand-Duché.

Du château de Vianden au Mullerthal dans «George and the Dragon» (2004) aux rues de Remich transformées en Jérusalem dans «The Point Men» (2001), les quatre coins du pays apparaissent dans de très nombreuses productions depuis plusieurs années. Et la capitale n’est pas en reste non plus avec les néons vifs de la rue du Fort Neipperg dans «Disparue en hiver» (2014) ou encore l’avenue de la Liberté transformée en rue parisienne dans «Le Loup-garou de Paris» (1997).

Illusion totale à Venise-sur-Alzette

De très nombreux autres exemples sont à découvrir au centre de Luxembourg, juste en face de la place d’Armes, de manière autonome, de 11h à 19h, tous les jours ou grâce à un guide les samedis à partir de 15h. Le tout gratuitement et forcément en respectant les règles sanitaires.

Une des ambitions de cette exposition est le côté pédagogique. «On veut montrer ce qu'il y a derrière les coulisses et comment fonctionne un film», souligne Paul Lesch, un des trois commissaires de l’exposition. «On veut aussi rendre hommage à tous ceux qui travaillent sur un film où il n’y a pas que le réalisateur. Et grâce aux grandes photos que nous avons ici, nous allons également permettre à nos visiteurs de s’évader». On vous recommande particulièrement une immersion sur le monumental décor de Venise, construit sur une friche à Esch de 2001 à 2007. L’illusion est totale.

Paul Lesch, directeur du Centre National de l’Audiovisuel (CNA), un des trois commissaires de l'exposition

«Une partie de l’exposition insiste sur ce côté illusion», concède Paul Lesch. «Dans des coproductions internationales, certaines scènes sont censées se dérouler à New York, à Tel-Aviv ou au Chili et elles sont en fait tournées dans des décors luxembourgeois. Grâce au cinéma, on peut créer des illusions et on a retrouvé au Grand-Duché quelques décors qu’ils ont changés».

Yves Steichen, historien de formation employé au département film et TV du CNA à Dudelange, un des trois commissaires de l'exposition

«Comment le Luxembourg peut-il être utilisé dans des productions internationales?», s’est demandé Yves Steichen. «L’histoire ne se déroule pas au Luxembourg, mais les scènes ont été tournées ici. Nous sommes un petit pays, mais on peut l’utiliser de nombreuses manières pour des coproductions».

Chiara Lentz, également employée au CNA et une des trois commissaires de cette exposition

«Dans les années 2020, il est difficile d’imaginer la construction d’un tel décor de film représentant Venise au Luxembourg», concède Chiara Lentz. «Aujourd’hui, le digital a pris le dessus. On tourne sur un fond vert et on ajoute des choses par la suite. Si on veut construire la même chose avec autant de détails, les producteurs aurait tendance à aller dans d’autres pays où c’est probablement moins cher qu’ici».

(Frédéric Lambert/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chriss le 11.02.2021 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai le souvenir d'une scène d'un film qui a été tournée au bar du Cat Club, vous vous rappelez cet espace rond avec ses rideaux de perles ? C'était vraiment un chouette endroit mais ça c'était avant ...

  • Why ? le 11.02.2021 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai le souvenir d'un décor grandeur nature de Venise au 15ème siècle que l'on pouvait visiter à Esch/Alzette. Magnifique et envoutant. Tout y était, des rues, les facades, canaux ... ET au lieu d'en faire une attraction touristique, tout ce décor a été détruit. C'est sûr une culture accessible et ammusante n'avait pas sa place à Esch. Dommage...

  • Ambroise le 11.02.2021 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que de bons souvenirs... Avançons pour en créer d'autres. Vive le cinéma et ses illusions.

Les derniers commentaires

  • MacTv le 12.02.2021 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien n’oublions pas qu’à cette époque, on venait tourner à Luxembourg, essentiellement pour des retours financiers intéressants (35% en coupons) qui ont permis notamment à la mafia et autres voyous, en finançant ces films, de blanchir leur argent sale issu de divers traffics. Il faut appeler un chat , un chat et ne pas se voiler la face.

  • Ambroise le 11.02.2021 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que de bons souvenirs... Avançons pour en créer d'autres. Vive le cinéma et ses illusions.

  • Marivaux le 11.02.2021 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je me souviens d'une scène du film Chaos, des frères Taviani, tournée dans le défunt cinéma Marivaux, et la scène se passait à l'endroit où je me trouvais, au balcon ! Sensation unique...

    • Nostalgique du Lux d'avant le 11.02.2021 15:21 Report dénoncer ce commentaire

      @ Marivaux, des sièges en velours rouge, des fumeurs. On avait pas peur d'aller à la gare en ce temps-là !

  • Why ? le 11.02.2021 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai le souvenir d'un décor grandeur nature de Venise au 15ème siècle que l'on pouvait visiter à Esch/Alzette. Magnifique et envoutant. Tout y était, des rues, les facades, canaux ... ET au lieu d'en faire une attraction touristique, tout ce décor a été détruit. C'est sûr une culture accessible et ammusante n'avait pas sa place à Esch. Dommage...

    • parce que le 11.02.2021 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord avec vous. Heureusement que j'en ai gardé un enregistrement sur DVD...

  • Chriss le 11.02.2021 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai le souvenir d'une scène d'un film qui a été tournée au bar du Cat Club, vous vous rappelez cet espace rond avec ses rideaux de perles ? C'était vraiment un chouette endroit mais ça c'était avant ...

    • Nostalgique le 11.02.2021 12:26 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, c'était "Comme t'y es belle"... endroit sympa en effet...

    • Chriss le 11.02.2021 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      @ Nostalgique, merci pour le titre, je ne m'en rappelais pas. Autrement, j'ai beaucoup aimé tous ces apéros, déjeuners et dîners au Cat Club, c'était The Place to be !