Entreprise au Luxembourg

07 mai 2019 12:44; Act: 07.05.2019 17:17 Print

Année «exceptionnelle» pour Luxinnovation

ESCH-BELVAL - L'agence nationale de promotion de l'innovation a publié son rapport annuel 2018, ce mardi matin. Elle guide les entreprises de toutes tailles.

storybild

Mario Grotz, président de Luxinnovation, Lex Delles, ministre des Classes moyennes, et Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, ont présenté le rapport 2018 de l'agence. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«2018 a été une année exceptionnelle. Nous avons quasiment doublé le soutien que nous apportons aux entreprises», a expliqué lors de la présentation du rapport annuel de Luxinnovation ce mardi matin, Sasha Baillie, CEO de l'agence depuis le printemps 2018. Cela est dû à un renforcement de nos ressources depuis plusieurs années».

En 2018, l'agence nationale de promotion de l'innovation a organisé près de 700 mises en relation d'entreprises. Et plus de 220 de ces sociétés ont reçu un soutien sur mesure. Ces efforts ont mené au lancement de plus de 50 projets de recherche et développement, contre 37 en 2017.

Les programmes de performance Fit4 sont également montés en puissance. 88 dossiers ont été traités en 2018, contre 11 en 2017. Fit 4 Digital en particulier a rencontré du succès. «Pour les très petites entreprises, en particulier dans le secteur de l'artisanat, il est très important de ne pas rater le train de la digitalisation», commente Lex Delles, le ministre des Classes moyennes.

Des entreprises internationales attirées

Fit 4 start aussi a continué à se développer et 25 start-up ont été sélectionnées pour du coaching et des aides financières.

Luxinnovation a également accompagné 97 sociétés dans leur demande de financement pour la recherche et le développement, auprès du ministère de l'Économie. Le montant d'aide accordé a été de près de 34 millions d'euros. Elle fait de même pour les demande d'aides auprès de l'UE. 73 nouveaux contrats ont ainsi été signés, équivalents à un soutien européen de 33 millions d'euros, contre 20 millions en 2017.

Enfin, Luxinnovation fait de la prospection à l'étranger. Elle a permis d'attirer 12 entreprises internationales qui se sont établies au Grand-Duché. Luxinnovation dispose d'un budget de fonctionnement annuel de 11 millions d'euros, assuré à 90% par l'État.

Sasha Baillie, CEO de l'agence au micro de «L'essentiel Radio»:

(Séverine Goffin/L'essentiel)