Sur les paradis fiscaux

04 avril 2017 11:13; Act: 04.04.2017 13:22 Print

Pierre Gramegna démonte le rapport d'Oxfam

LUXEMBOURG - Le ministre luxembourgeois des Finances a critiqué l'ONG Oxfam, qui présente le Luxembourg comme un paradis fiscal.

storybild

Gramegna invite le directeur d'Oxfam à venir au Grand-Duché «afin de discuter de l'évolution de notre cadre juridique et des derniers développements en termes de fiscalité européenne et internationale». (photo: Editpress/Isabella Finzi)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Pour Oxfam, le Luxembourg est l'un des paradis fiscaux préférés des vingt plus grandes banques européennes. Dans un rapport publié fin mars, l'ONG britannique explique que ces établissements bancaires ont dégagé, en 2015, près de 5 milliards d'euros de bénéfices au Luxembourg, alors qu'à peine 0,5% de leurs effectifs s'y trouvent.

«À la lecture de ce rapport, il apparaît que la méthodologie retenue par l'ONG, tout comme les conclusions qu'elle tire de son analyse, doivent être remises en question», soutient le ministre des Finances. Dans un courrier adressé au directeur d'Oxfam, Pierre Gramegna s'oppose à la vision du Luxembourg comme un paradis fiscal. L'ONG retient plusieurs critères qui font d'un pays un paradis fiscal. Or, selon le ministre, aucun ne se vérifie pour le Grand-Duché.

Le ministre rappelle notamment que le Luxembourg n'octroie pas d'avantages fiscaux aux non-résidents: «Ceux-ci sont traités de la même manière que les résidents», explique-t-il. Il se défend aussi contre «un taux d’imposition effectif très bas voire nul pour les personnes physiques ou morales», soulignant que le taux d'imposition des sociétés est de 27%, soit plus élevé que dans d'autres pays européens. Pierre Gramegna rejette aussi en bloc l'opacité dénoncée par Oxfam. Il rappelle que «Le Luxembourg préconise vivement l'échange d'informations fiscales».

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le penseur de vigy le 04.04.2017 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg a abusé et abuse encore de montages financiers de complaisance cher monsieur Gramegna

  • moi garou le 04.04.2017 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    ah je vois que monsieur le ministre n'aime pas qu'on le mette face à la triste réalité mais pourtant c'est plus qu'évident que le Luxembourg est un paradis fiscal ! il n'y a qu'à demander à APPLE, Ebay et autres . . . . .

  • marie ange le 04.04.2017 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    il y aurait beaucoup à dire sur OXFAM

Les derniers commentaires

  • Sandra le 04.04.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas grave

  • Paul le 04.04.2017 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    Les firmes et individuels Luxembourgeois ne jouissent pas des mêmes avantages fiscaux que les non-résidents. On n’a qu’à regarder les impôts qu’on paye et que payent les firmes Luxembourgeoises, comparé aux étrangers.

  • moi garou le 04.04.2017 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    ah je vois que monsieur le ministre n'aime pas qu'on le mette face à la triste réalité mais pourtant c'est plus qu'évident que le Luxembourg est un paradis fiscal ! il n'y a qu'à demander à APPLE, Ebay et autres . . . . .

    • au loup garou le 05.04.2017 09:47 Report dénoncer ce commentaire

      Et tant mieux!

  • Le penseur de vigy le 04.04.2017 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg a abusé et abuse encore de montages financiers de complaisance cher monsieur Gramegna

    • RamBo le 04.04.2017 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      Pourriez-vous nous expliquer en détail s.v.p. ?

    • Rigo le 05.04.2017 09:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Rambo: Allez voir ce qu'on fait à Monaco, Gibraltar, Londres, Paris ou Berlin, c'est tout à fait pareil!

  • marie ange le 04.04.2017 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    il y aurait beaucoup à dire sur OXFAM

    • Precisez le 04.04.2017 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      comme quoi ?