Au Luxembourg

10 octobre 2017 15:39; Act: 10.10.2017 18:09 Print

Les camions étaient largement surchargés

CAPELLEN - La police a mené des contrôles de poids lourds ce mardi matin, sur l'A6, à hauteur de Capellen. Plusieurs infractions ont été constatées.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

La police grand-ducale a indiqué, ce mardi après-midi, avoir «encore une fois constaté des infractions» lors de contrôles de poids lourds. Les agents se sont postés, de 9h à 11h, sur l'aire de Capellen, sur l'autoroute A6, pour vérifier les camions qui passaient.

Plusieurs infractions, concernant les remorques, l'arrimage des charges ou encore le transport de marchandises dangereuses, ont fait l'objet de verbalisations. Des agents de police sont spécialement formés pour ce genre de situations.

En outre, des surcharges considérables ont été mesurées sur deux remorques. Le poids de l'une d'elles dépassait de presque un quart de ce qu'elle avait le droit de transporter. L'autre dépassait de 15%. Les deux conducteurs et leurs entreprises ont été verbalisés.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Automobiliste. le 10.10.2017 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Cela n'empêchera pas ces mêmes chauffeurs et entreprises de continuer à agir de la sorte. Les montants des protocoles sont de trop loin dissuasifs.

  • antoinette le 10.10.2017 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas seulement à capellen.. suffit d'aller à Sanem zone industrielle Gadderscheier

  • kikou le 10.10.2017 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative de la police. Les transporteurs pas les chauffeurs envoient sur les routes des bombes potentielles.

Les derniers commentaires

  • Délinquant de la route. le 11.10.2017 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de faire en sorte d'arreter les camions, ou apres ça sera les tracteurs qui mettent de la boue sur les routes. Je propose d'interdire purrement et simplement les non professionnels sur la route.

  • taz red le 11.10.2017 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et apres on s'etonne de carambolages ..mort etc

  • adriano le 11.10.2017 00:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est facile d arreter les camions pourquoi ils ne vont pas faire de controles d alcool ? ou controler les traficants de drogue ?

    • lapino le 11.10.2017 09:04 Report dénoncer ce commentaire

      Ils font les deux et les deux sont des dangers mortels.

  • Maman le 10.10.2017 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Stop les monstres sur les routes. Le rapport de force est inégal. On risque nos vies.

    • Délinquant de la route le 11.10.2017 09:50 Report dénoncer ce commentaire

      Et pour contruire votre maison vous allez faire comment ? ressortir la charette et l'ane ?

  • Warum? le 10.10.2017 21:52 Report dénoncer ce commentaire

    Quand c'est pas les chauffeurs ce sont les camions qui sont "surchargés" surtout le vendredi à partir de 4h. Je me fais dépasser à 130 par des camionnettes avec des mecs la canette à la main...Là on contrôle pas.