Liste de paradis fiscaux

28 novembre 2017 10:19; Act: 28.11.2017 12:20 Print

Le Luxembourg à nouveau dans le viseur d'Oxfam

LUXEMBOURG - L'ONG britannique a dévoilé ce mardi sa liste des pays devant être considérés comme des paradis fiscaux selon les critères de l'Union européenne.

storybild

La liste préparée par les ministres européens des finances doit encore être validée mercredi par les 28 ambassadeurs des États membres auprès de l’UE. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Alors que les ministres des finances européens dévoileront le mardi 5 décembre leur «liste noire» des paradis fiscaux, Oxfam a publié ce mardi son propre classement des 35 pays situés hors de l'UE, qui «doivent être considérés comme des paradis fiscaux au regard des critères européens».

Pour l'ONG britannique, l’Albanie, les Bahamas, les Bermudes, les Émirats arabes unis, Gibraltar, Hong Kong, l’île Maurice, Jersey, la Nouvelle-Calédonie, la Suisse, Singapour ou encore Taïwan sont des paradis fiscaux au regard des trois critères suivants: transparence, fiscalité équitable (c'est-à-dire ne favorisant pas l’implantation d’entreprises sans réalité économique) et participation à la lutte contre l’évasion et la fraude fiscales mise en place par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

Des sanctions dissuasives

Oxfam réclame également que le Luxembourg, l'Irlande, Malte et les Pays-Bas - soit quatre pays de l'UE - soient mis à l'index, ce que les représentants de ces États refusent en indiquant qu'ils respectent les lois communautaires en matière d'optimisation fiscale, devenues de plus en plus sévères ces dernières années.

Le 4 avril dernier, le ministre luxembourgeois des Finances a d'ailleurs vivement critiqué un précédent rapport de l'ONG britannique. Pierre Gramegna a notamment assuré qu'au Luxembourg, «le taux d'imposition des sociétés est de 27%, soit plus élevé que dans d'autres pays européens».

En plus d'une liste noire, la Commission souhaite que les ministres des finances dévoilent le 5 décembre le nom des pays qui s'engagent à modifier leur législation sur l'optimisation fiscale au cours des 365 prochains jours. Difficile de dire pour l'instant si les ministres décideront de sanctions coordonnées et dissuasives à l'encontre des pays assimilés à des paradis fiscaux.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rouget de Lisle le 28.11.2017 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon le Luxembourg ne risque rien puisque la pression politique au sein de l'UE sera suffisamment dissuasive pour qu'aucun de ces 4 états ne soit sur la liste noire. Ainsi tout continuera comme avant au détriment du peuple européen et pire pour ceux des pays en voie de développement. Bravo aux politiciens. Bravo à vous tous qui ne pensez qu'à vous. Mais n'oubliez pas ce sont les plus riches (8 détiennent autant que les 3.2 milliards des plus pauvres) qui s'enrichissent, pas vous. Je suis contre cette Europe politicienne et affolé de lire tous ces commentaires. Bravo!

  • Django le 28.11.2017 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils aillent fouiller d'abord chez eux...ces insulaires...n'importe quoi.

  • Luxo le 28.11.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Nous devons tout faire pour ne plus être sur une liste noire ou grise!

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 28.11.2017 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg un paradis fiscal.... On ne le savait pas.

  • sanglier le 28.11.2017 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Penser que les ONG sont indépendantes, c est vivre dans le monde des bisounours ...

  • Rouget de Lisle le 28.11.2017 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon le Luxembourg ne risque rien puisque la pression politique au sein de l'UE sera suffisamment dissuasive pour qu'aucun de ces 4 états ne soit sur la liste noire. Ainsi tout continuera comme avant au détriment du peuple européen et pire pour ceux des pays en voie de développement. Bravo aux politiciens. Bravo à vous tous qui ne pensez qu'à vous. Mais n'oubliez pas ce sont les plus riches (8 détiennent autant que les 3.2 milliards des plus pauvres) qui s'enrichissent, pas vous. Je suis contre cette Europe politicienne et affolé de lire tous ces commentaires. Bravo!

    • JDCJDR le 28.11.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      Entièrement d'accord avec vous, ici plus qu'ailleurs, les gens ne sont intéressés que par eux-mêmes!

    • ..!!.. le 28.11.2017 14:43 Report dénoncer ce commentaire

      @Rouget etJDCJR: Vous critiquez les autres et vous êtes tout à fait pareil! Bravo

  • Luxo le 28.11.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Nous devons tout faire pour ne plus être sur une liste noire ou grise!

    • Daniel LEFEVRE le 28.11.2017 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      et alors cela nous apporte quoi? Ouvrez les yeux, depuis que nous avons perdu le secret bancaire le gouvernement est en deficit et les contrôles fiscaux sur les professins liberales ne font que s'intensifier.

  • Django le 28.11.2017 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils aillent fouiller d'abord chez eux...ces insulaires...n'importe quoi.

    • Unchained le 28.11.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

      Une ONG n'a pas de "chez eux" !

    • bibiduslip le 28.11.2017 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      Et la naïveté non plus !