Covid au Luxembourg

09 septembre 2021 09:00; Act: 09.09.2021 09:12 Print

La vaccination prend un nouveau tournant

ESCH-BELVAL- La fermeture du centre de vaccination de Belval marque un nouveau tournant dans la stratégie de vaccination contre le Covid.

storybild

Les dernières injections au centre de Belval auront lieu ce samedi.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce samedi, à 13h, le centre de vaccination à Belval fermera ses portes. Depuis le 15 février dernier, 153 069 doses y ont été administrées. «Les centres ont été ouverts pour proposer la vaccination le plus vite possible à la population», rappelle Luc Feller, haut-commissaire à la protection nationale. Comme ceux à Luxexpo, Ettelbruck et Mondorf fermés depuis le 14 août et à Air Rescue depuis le 21 août, il pourrait rouvrir s'il fallait administrer une troisième dose à une grande part de la population.

«Nous sommes dans une nouvelle phase où la vaccination se fait de manière plus spontanée grâce notamment au Impf-Bus et aux 243 médecins de ville», ajoute-t-il. Même si le nombre de doses administrées baisse depuis fin juillet, le centre de vaccination Victor-Hugo, au Limpertsberg, reste ouvert. La capacité a été adaptée en fonction des besoins, tant et si bien que quatre à cinq lignes de vaccination fonctionnent actuellement. «Il n'est pas prévu de le fermer, dans la mesure où il y a encore des personnes qui s'inscrivent sur les listes d'attente ou s'y présentent sans rendez-vous», explique Luc Feller. Cette dernière option a l'air de séduire, puisque 7 635 doses ont été administrées dans ce cadre, depuis le 16 août dernier.

Selon le haut-commissaire, le Impf-Bus, qui a déjà permis d'administrer plus de 1 780 doses, pourrait être utilisé encore jusqu'à la mi-octobre. «Après quoi, d'autres solutions pourraient être envisagées, comme des vaccinations dans les galeries commerciales, certains magasins et grandes entreprises».

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Censuré d'office le 09.09.2021 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    ........dans les galeries commerciales, certains magasins et grandes entreprises......Sans aucune connaissance de l'individu à piquer? Sans aucune connaissance de son état immunitaire, ni même prendre le soin élémentaire de prescrire un test sérologie pour le déterminer? Sans aucune connaissance de son dossier médical? S'agit-il encore de médecine humaine ou est-ce de la médecine vétérinaire?

  • Abonnement vaccinal le 09.09.2021 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    La phrase à retenir de cet article : "il pourrait rouvrir s'il fallait administrer une troisième dose à une grande part de la population."

  • Désobéissance le 09.09.2021 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Cette insistance à vacciner la populace même jeune et en bonne santé me fait douter chaque jour un peu plus de la dangerosité de ce gentil petit virus.

Les derniers commentaires

  • arm. le 09.09.2021 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    super .les anti vaccin sont tous chercheurs ou medecin et meme epidemiologistes. certain sont virologues ..tous des cerveaux ...ahahah

  • veritis le 09.09.2021 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que c'est bon de ne pas avoir besoin de vaccin.

  • C est pas clair le 09.09.2021 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    En France le masque est obligatoire pour les enfants en intérieurs à partir de la première primaire et pas en extérieure. Et en Belgique c est obligatoire en extérieur mais pas dans la classe.En belgique les puéricultrices ne doivent pas porter de masques selon l one mais au Luxembourg si. Comment veux ton que les gens prennent les choses au sérieux et que ça soit clair.

    • Romarin 974 le 10.09.2021 02:13 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors, la France c'est la France, la Belgique la Belgique, les enfants ainsi que les puéricultrices travaillent dans LEURS pays et ne sont pas concerné par les règlements des voisins, çà concerne évidement aussi les enfants, je pense!

  • ce directeur est une menace le 09.09.2021 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le port du masque et la vaccination ne sont pas une décision lorsque des vies humaines sont en danger et si risque de mourir ! Doit on laisser libre choix pour rouler au feu rouge ou obliger à s arrêter devant le feu rouge car risque de danger de tuer .. c est pareil .

    • Ça ne fait que commencer le 09.09.2021 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Des gens meurent de faim dans le monde depuis bien longtemps. Au non de la vie de certains je pense qu on devrait vous interdire votre petit confort. Ce n est plus un risque de tuer, on consomme plus de 80% des ressources de la planètes alors que nous représentons à peine 20% de l humanite. Alors se soucier de la vie des autres c est bien faux jeton pour ne pas dire autre chose. On va donner une 3eme dose ici alors que beaucoup n ont pas eu de première. On sait très bien où ça nous emmène, dans une histoire sans fin.

  • packtiech le 09.09.2021 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    j'ignore maintenant les média traditionnels, que des mensonges et des manipulations et je me fous de tous ce politiciens! Je vis ma vie, enfermez vous dans votre cave et sortez en 2030!

    • sadness le 10.09.2021 08:49 Report dénoncer ce commentaire

      c'est vous qui avez l'air de vous être enfermé dans votre bulle d'ignorance.