Data center

08 juillet 2017 14:27; Act: 10.07.2017 17:32 Print

Le Luxembourg va-​​t-​​il laisser filer Google?

LUXEMBOURG - Alors que le géant américain ambitionnait d’installer un énorme data center au Grand-Duché, le projet pourrait capoter pour un problème de terrain et d’énergie.

storybild

Google est prêt à investir au Luxembourg. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Pour installer son nouveau data center au Luxembourg, Google exige un terrain de 25 hectares que les autorités luxembourgeoises peinent à trouver. «Nous devons répondre à un certain nombre de critères et le plus important concerne l’approvisionnement en énergie», a indiqué samedi le ministre de l’Économie au micro de nos confrères de RTL. Les data centers sont en effet très gourmands en la matière.

Le géant avait donné six mois au Luxembourg pour lui trouver un emplacement qui répond au cahier des charges. Ce délai expire vendredi prochain. Le ministre de l’Économie évoque un terrain à Bissen mais ne ferme pas la porte à d’autres localisations. «Les négociations sont en cours». Si le projet aboutit, Google se propose d’investir un milliard d’euros et de créer 300 emplois.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JeanMert le 08.07.2017 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    L'Irlande répond à la demande immédiatement, c'est incroyable . Terrain et banque. C'est vrai qu'ici les effets d'annonces foireuses, nous sommes champions

  • Peter le 08.07.2017 18:24 Report dénoncer ce commentaire

    300 emplois? C'est tout? Qui vont profiter à qui!? Si c'est pour faire de l'emploi subventionné, autant laisser ces gens à l'ADEM, ça coutera moins cher aux contribuables! Et je suppose que Google veut également un petit tax ruling en même temps, histoire de payer 0,1% d'impôts! Non merci!

  • N'importe quoi! le 09.07.2017 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je lis les commentaires et je pleure. Google et sa clique iront là où ça leur convient le mieux, et leur liste de critères est phénoménale. Ils iront là où ça les arrange, et même dieu en personne ne le sait pas.

Les derniers commentaires

  • Creusez : le 10.07.2017 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je me pose la question >ou les enveloppes ???????

  • Trop tard idiots le 10.07.2017 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà fait, fallait pas le chanter partrout comme cela, c'est débile.

  • Le brave le 10.07.2017 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt qu'une histoire de terrain... ne serait-ce pas une histoire de TaxRuling..?

  • Genius inside... le 10.07.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Toute la compétence des têtes pensantes du GDL bien résumé dans un article... On devrait sauter sur l'occasion, on croirait des enfants gâtés qui croient pouvoir vivre des siècles sur des acquis d'un autre temps. La finance, l'audit, usw c'est bien mais il est grand temps de penser au futur et à nos enfants!

  • Guy Fawkes le 09.07.2017 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Les anciens sites d'Arcelor Mittal ne feraient-ils pas l'affaire?

    • Réseau de chaleur le 10.07.2017 08:10 Report dénoncer ce commentaire

      Par exemple en utilisant le site d'arcelor à esch-schifflange. En plein coeur d'une ville cela permettrait d'utiliser la chaleur des serveurs pour chauffer les habitations voisines via un réseau de chaleur et ainsi de montrer à l'europe à quel point nous sommes vertueux.