Au Luxembourg

05 août 2021 08:00; Act: 05.08.2021 09:36 Print

En ville, regardez le renard, mais ne le nourrissez pas

LUXEMBOURG - Le fait de pouvoir observer des renards en ville est non seulement sans danger, mais n'a rien d'anormal.

storybild

Le nourrissage du renard, classifié comme «gibier», est formellement interdit par la loi du 25mai 2011.

Sur ce sujet
Une faute?

De jour comme de nuit, les rencontres avec des renards sont courantes dans les zones urbaines, notamment à Luxembourg-Ville. «Le renard est présent en ville depuis des décennies. Il n'y a rien de nouveau», précise le Dr Laurent Schley, directeur adjoint de l'Administration de la nature et des forêts.

«La disparition de la rage et d'autres maladies a contribué à développer la population des renards», ajoute le Dr Wildschutz, directeur de l'Administration des services vétérinaires. Depuis une vingtaine d'années, le Luxembourg a été officiellement déclaré indemne de rage sylvatique par l'Organisation mondiale de la santé animale.

Selon le dernier rapport de l'Administration des services vétérinaires, 100% des renards analysés en 2020 étaient négatifs. Ce n'est cependant pas un motif suffisant pour tenter de les apprivoiser.

75% d'aliments jetés à la poubelle

«C'est la pire chose à faire. Il ne faut surtout pas les nourrir et encore moins les toucher», insistent les deux spécialistes. Le nourrissage de cet animal classifié comme «gibier» est interdit par la loi du 25 mai 2011 et contribue également à modifier son comportement naturel. C'est ce que les spécialistes appellent scientifiquement l'habituation.

C'est aussi l'une des principales raisons de sa présence remarquée dans les villes. Une récente étude menée à Zurich démontre que l'alimentation des renards se compose à 75% d'aliments jetés à la poubelle. Au Luxembourg, il n'existe pas de chiffres sur la population des renards.

(L'essentiel/ yb)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Laura le 05.08.2021 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenu au renard ! Quel bel animal.

  • NoComent le 05.08.2021 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour un renardeau tout malingre est venu sur ma terrasse. Je l'ai nourri, je l'avoue, mais cela lui a certainement sauvé la vie. Il venait tous les soirs et s'asseyait au bout de la terrasse, en attente de petits restes. Cela a duré un certain temps. Il a grandi, embelli. Je ne l'ai jamais approché mais une relation de confiance s'est instaurée. Un soir il n'est pas venu, j'ai craint pour sa vie, j'étais désolé. Puis un jour il est revenu ...avec 3 petits, mon renardeau était en fait une renarde :-) Elle est revenue un certain temps et puis a disparu mais ce fut une belle amitié

  • michel23 le 05.08.2021 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est vrai. Le renard qu’on appelle aussi Goupil???? sait parfaitement se nourrir lui-même depuis toujours et n’est surtout pas un animal domestique.

Les derniers commentaires

  • Of Course le 06.08.2021 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    La photo parle d'elle même, il ne s'agit pas d un renard mais d'un camion. signé Magrétchen

  • pralin le 06.08.2021 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ désolé pour votre poule .

  • xxx le 06.08.2021 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais il faut leurs laissez un peut pour vivre .

  • borko le 06.08.2021 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Rural, quel pédance. Même les citadins savent pour l'échinococcose. Elle est aussi présente chez le chien domestique alors avant de diabolisé le renard renseignez-vous un peu.

  • Sylvain le 06.08.2021 06:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très sympa sauf pour les propriétaires de poules ët autres petits animaux domestiques qui se retrouvent totalement désamparés par rapport à ce petit prédateur.