Politique au Luxembourg

07 février 2019 12:04; Act: 07.02.2019 14:07 Print

«Pas de hiérarchie» entre vice-​​Premiers ministres

LUXEMBOURG – Xavier Bettel, Étienne Schneider et Félix Braz, ont donné des précisions, jeudi, sur le fonctionnement du gouvernement à deux vice-Premiers ministres.

storybild

Étienne Schneider et Félix Braz occupent le rang de vice-Premier ministre. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois de son histoire, le Luxembourg compte, depuis l’entrée en fonction, début décembre, de l’actuel gouvernement, deux vice-Premiers ministres, Étienne Schneider (LSAP) et Félix Braz (Déi Gréng). Ceux-ci et le chef du gouvernement Xavier Bettel (DP) ont donné jeudi quelques précisions sur cette nouvelle organisation, en réponse à une question du député Fernand Kartheiser (ADR).

«Il n’y a pas de différence hiérarchique entre les deux vice-Premiers ministres», ont indiqué les trois hommes dans leur réponse commune. Le protocole officiel classe cependant les ministres de même titre en fonction de leur ancienneté au gouvernement du Luxembourg, explique la missive. Étienne Schneider (février 2012) apparaît donc avant Félix Braz (décembre 2013).

Hiérarchiquement supérieurs aux ministres et aux secrétaires d’État, leur rôle est de «remplacer le Premier ministre à sa demande dans ses fonctions, lorsque celui-ci a un empêchement ponctuel», précisent les intéressés. En cas de désaccord entre les deux vice-Premiers ministres, la décision finale revient toujours à leur supérieur, en l'occurrence Xavier Bettel.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Henriette le 07.02.2019 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi deux vice-Premiers ? Tout est là...

  • Paci le 07.02.2019 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Lorsque un parti perd trois sièges il n'a pas droit à un vice premier ministre. Le Lsap à perdu son identité la prochaine élection confirmera sa chute.

  • Ferdinand le 07.02.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un peu comme dans le sport national finalement, ici, tout le monde est "champion".

Les derniers commentaires

  • Mert Alor le 08.02.2019 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ahhh oui en ce moment nous n'avons pas d'autres problèmes...

  • Décken le 08.02.2019 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous avez raison

  • salaire le 08.02.2019 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les droits civils c'est quand ils protègent et privilègent les liberté accordé aux citoyens contre toutes discriminations par rapport aux droits politiques où la personne désigne les libertés politique qui et garantie par le pays , cette personne est citoyenne .

  • tutoi le 07.02.2019 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins ils se partagent le salaire en 2... ou pas

    • william le 09.02.2019 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut plus croire au père Noel !!!

  • locky57 le 07.02.2019 18:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est bien là la seule et unique raison...