Habitat au Luxembourg

17 mai 2018 12:24; Act: 17.05.2018 17:22 Print

272 logements sociaux mis en chantier en 2017

LUXEMBOURG - L'an dernier, la Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) a dépassé les objectifs qu'elle s'était fixés.

storybild

Le directeur de la SNHBM, Guy Entringer, a indiqué viser 300 logements en 2018. (photo: L'essentiel/Séverine Goffin)

op Däitsch
Sur ce sujet

La Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) veut mettre les bouchées doubles pour combler le déficit en logements sociaux. «Nous sommes très fiers de notre année 2017 avec 272 logements sociaux mis en chantier (contre 232 en 2016)», soulignait ce jeudi Guy Entringer, directeur de la SNHBM.

En 2015, la SNHBM avait en effet décidé de passer d'une moyenne de 80 logements sociaux mis en chantier par an à 250 pour les années à venir. Pour 2018, elle vise même 300 logements sur 9 sites. Ce regain de productivité généré par un renforcement du personnel a eu un impact sur les finances. La SNHBM est ainsi passée de près de 2,2 millions d'euros de résultat net en 2016 à plus de 7,4 millions en 2017. Des bénéfices qui seront investis dans des projets futurs.

Un droit de préemption de 99 ans

Malgré tout, les besoins restent importants. «Nous pourrions embaucher le personnel pour viser les 500 logements mais le problème est de garantir à terme une quantité de terrains suffisante pour les construire», explique Guy Entringer.

D'autres solutions sont avancées. Désormais la SNHBM appliquera ainsi un droit de préemption de 99 ans sur tous ses projets. Pour éviter qu'ils ne soient revendus au prix du marché et ne constituent de facto plus des logements sociaux. Elle a aussi décidé de mettre l'accent sur le locatif, tous les ménages n'ayant pas les moyens d'accéder à la propriété.

En ce moment, la SNHBM a un projet phare dont les travaux vont débuter, le projet Elmen. Il consiste en la création de trois villages à Olm avec toutes les infrastructures requises: crèches, école, commerces... et un total de 750 habitations. Le supermarché, l'école et les 100 premiers logements devraient être prêts pour la rentrée 2020/2021.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dégouté le 17.05.2018 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Les logements sociaux sont une arnaque. Il est tenu compte de la situation au début de l'attribution du logement, et non des rentrées d'argent postérieur, tel que la vente de la maison, ... . Les services sociaux ne peuvent pas vérifier les revenus du ménage. En cas de revenus cachés trouvés aucune sanction n'est prise contre les contrevenant. C'est logement sont alloués pour 3 ans mais certains s'éternisent dedans. Seul les femmes en bénéficent car elles ont les enfants à charge.

  • torolkozo le 17.05.2018 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr ils sont très fiers du nombre et ça peut paraître énorme, mais en réalité c'est tout à fait insuffisant pour répondre à une demande qui explose surtout chez les pauvres !!!

  • Luxo le 18.05.2018 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    Seulement 272! Alors qu'il faudrait en construire 10 fois plus, même 100 fois plus pour répondre à l'offre et faire baisser les prix des loyers. Pour répondre à l'accroissement de la population et permettre à tous à se loger au juste prix , c'est 5000 logement sociaux à trés bas prix, qu'il faut construire par année et pendant au moins 10 ans. En raison du coût de la vie et du niveau des revenus moyens, ceux qui gagnent le salaire minimum devrait trouver des loyers à moins de 300 € .

Les derniers commentaires

  • Luxo le 18.05.2018 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    Seulement 272! Alors qu'il faudrait en construire 10 fois plus, même 100 fois plus pour répondre à l'offre et faire baisser les prix des loyers. Pour répondre à l'accroissement de la population et permettre à tous à se loger au juste prix , c'est 5000 logement sociaux à trés bas prix, qu'il faut construire par année et pendant au moins 10 ans. En raison du coût de la vie et du niveau des revenus moyens, ceux qui gagnent le salaire minimum devrait trouver des loyers à moins de 300 € .

  • Yann L le 17.05.2018 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Logements sociaux: oui mais loin de chez moi.

  • j michel le 17.05.2018 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais cela passe aux Luxembourg ''nous c est salle de spectacle caserne pour étudiant ' stade ''mais rien pour attirer de l emploie !!

    • porcinet le 17.05.2018 21:16 Report dénoncer ce commentaire

      Y a de l'emploi à gogo, faut juste vouloir bosser. plus de 5000 postes ouverts à l'ADEM

  • Dégouté le 17.05.2018 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Les logements sociaux sont une arnaque. Il est tenu compte de la situation au début de l'attribution du logement, et non des rentrées d'argent postérieur, tel que la vente de la maison, ... . Les services sociaux ne peuvent pas vérifier les revenus du ménage. En cas de revenus cachés trouvés aucune sanction n'est prise contre les contrevenant. C'est logement sont alloués pour 3 ans mais certains s'éternisent dedans. Seul les femmes en bénéficent car elles ont les enfants à charge.

  • julie le 17.05.2018 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois tous les immeubles vides en villes pourquoi ne réhabilitons pas ces immeubles en plus cela amènerait un peu de vie après 6 h du soir