Énergie au Luxembourg

16 juin 2017 16:16; Act: 16.06.2017 17:50 Print

Vos compteurs ne finissent pas à la poubelle

LUXEMBOURG - Une fois remplacés par des compteurs intelligents, vos anciens compteurs d'électricité ou de gaz sont recyclés. Visite d'un atelier de recyclage, à Useldange.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Depuis juillet 2016, le Luxembourg a entrepris de remplacer l'ensemble des 300 000 compteurs d'électricité et de gaz du pays par des modèles «smart meters», permettant une mesure plus précise de la consommation et donc une réduction de la facture annuelle, estimée de 2 à 3%.

En près d'un an, 30 000 compteurs ont été remplacés, explique Yves Reckinger, du gestionnaire Creos. Grace à la stratégie d'économie circulaire du gouvernement, une deuxième vie les attend. Les anciens compteurs passent en effet tous par un atelier de recyclage, situé à Useldange.

Revendus dans d'autres pays

Chaque mois, 4 à 5 000 compteurs mécaniques y sont dépiautés par huit salariés engagés par le Forum pour l'emploi. À l'intérieur du boîtier, plusieurs matériaux intéressants peuvent être revendus, comme le cuivre (représentant 9% des composants d'un compteur), le fer (49%) ou encore le plastique dur (27%).

D'autres compteurs électriques - ceux à mesure électronique - ne contiennent pas de matériaux de valeur. Mais ils ne sont pas pour autant jetés à la poubelle. Leur précision étant comme neuve, ils peuvent être revendus pour être utilisés tels quels dans d'autres pays qui n'utilisent pas encore de compteurs intelligents.

À noter que l'ensemble des anciens compteurs doivent être remplacés d'ici fin 2019 pour l'électricité et fin 2020 pour le gaz. Une échéance qui devrait être respectée, ajoute Yves Reckinger.

(Juliette Devaux/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CQFD le 16.06.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'en veux pas de leur compteur intelligent.... Sous prétexte de confort technologique ils contrôlent toujours plus les faits et gestes des citoyens... S'ils y a des pigeons pour courber l'échine devant les banques (plus de monnaie physique), devant Facebook (plus de vie privée), devant les prestataires qui offrent toujours moins en facturant plus... Et pourtant je ne suis pas alter mondialiste (bien loin de là) mais je ne suis pas davantage un oiseau "roucouleur"...

  • shooter le 16.06.2017 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je garde mes vieux compteurs

  • Alain le 17.06.2017 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un sait expliquer la phrase "permettant une mesure plus précise de la consommation et donc une réduction de la facture annuelle, estimée de 2 à 3%"? Actuellement, la mesure est faite 1 fois par an, je ne vois pas pourquoi le faire autrement apporte une écnomie?

Les derniers commentaires

  • Tint le 17.06.2017 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    Gaz et électricité? Pourquoi pas l'eau tant qu'on y est?

  • Alain le 17.06.2017 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un sait expliquer la phrase "permettant une mesure plus précise de la consommation et donc une réduction de la facture annuelle, estimée de 2 à 3%"? Actuellement, la mesure est faite 1 fois par an, je ne vois pas pourquoi le faire autrement apporte une écnomie?

  • shooter le 16.06.2017 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je garde mes vieux compteurs

  • CQFD le 16.06.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'en veux pas de leur compteur intelligent.... Sous prétexte de confort technologique ils contrôlent toujours plus les faits et gestes des citoyens... S'ils y a des pigeons pour courber l'échine devant les banques (plus de monnaie physique), devant Facebook (plus de vie privée), devant les prestataires qui offrent toujours moins en facturant plus... Et pourtant je ne suis pas alter mondialiste (bien loin de là) mais je ne suis pas davantage un oiseau "roucouleur"...

    • Danilo le 17.06.2017 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez très bien analysé la situation! Le problème est que bientôt on ne nous demandera plus si nous voulons ou si nous ne voulons pas de ces compteurs! On va nous les imposer ... et pas seulement les compteurs!