Au Luxembourg

12 février 2019 09:10; Act: 12.02.2019 10:23 Print

Le nombre de drogués recule dans le pays

LUXEMBOURG - Selon des chiffres publiés ce mardi, le nombre d'usagers de drogues illicites a baissé de 9 pour 1 000 habitants en 2000 à 5,8 pour 1 000 aujourd'hui.

storybild

L'usage de drogue par injection est en recul. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Moins d'usagers de drogues à haut risque, moins de drogués parmi les nouvelles infections au VIH et moins de morts par surdose. C'est ce qui ressort du rapport 2018, sur l'état du phénomène des drogues et des toxicomanies au Grand-Duché, publié ce mardi matin. Ainsi, le Luxembourg compte quelque 2 200 usagers de drogues illicites à haut risque, soit un taux de 5,8 pour 1 000 habitants. En 2000, ce taux était à 9 pour 1 000, un des plus élevés d'Europe à l'époque.

Le rapport souligne que les drogues prises par injection reculent aussi, contrairement aux drogues par inhalation qui progressent, après un travail de prévention et d'incitation à la réduction des risques. «54% des usagers des salles de consommation supervisée de drogues consomment par voie d'inhalation, ce qui constitue un mode de consommation à moindre risque, avec une réduction des surdoses et maladies infectieuses», explique le Dr Alain Origer, coordinateur national «Drogues».

Le cannabis en tête chez les jeunes

Si les chiffres ne sont pas encore complets pour 2018, le nombre de morts par surdose et d'infection au VIH parmi les usagers de drogues devrait continuer à baisser. Pour le VIH, on avait constaté une augmentation entre 2014 et 2016, notamment en raison du nombre accru d'utilisateurs de cocaïne, qui avait inondé le marché luxembourgeois. Le nombre d'infections a reculé en 2017 et «les données disponibles pour 2018 confirment cette baisse», selon le rapport.

Parallèlement à ces tendances, le nombre d'usagers de drogues en traitement augmente, ainsi que le nombre de contacts avec des structures d'aide. Ainsi, en 2017, 164 000 contacts ont été enregistrés, contre 131 000 en 2014. Le nombre de seringues stériles distribuées a lui largement augmenté, passant de 190 257 en 2013 à 437 946 en 2017 (+130%). Leur taux de retour s'élève à 92%.

Le document dresse aussi le portrait d'un usager de drogues vieillissant. La moyenne d'âge a grimpé de 10 ans depuis 2007 et le drogué d'aujourd'hui a, en moyenne, autour de 39 ans. Chez les jeunes de 13 à 18 ans, le cannabis est la drogue, pour le moment illicite, la plus consommée, mais il recule aussi. Ainsi, actuellement, 17,1% des jeunes de 15 ans ont consommé au moins une fois dans leur vie du cannabis, contre 22,6% en 2006. En revanche, l'usage de cannabis dans les 30 derniers jours a légèrement augmenté.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frede le 12.02.2019 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    moins de drogués ... c'est vrai que c'est l'impression que cela donne quand on passe route de Thionville ou qu'on se promène autour de la gare à Lux.

  • libre penseur le 12.02.2019 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrête le chocolat , le café , le thé , le redbull, les médocs , faut pas oublier que toutes les drogues ont été utilisés pour usages médical au début , le commerce de l'opium à été développé par les anglais dans les années 20 ! les amphétamines étaient légales et vendues en pharmacie , le cannabis plus que millénaire , à été rajouté par les usa sur la liste ds les années 30 probablement à cause du lobbying de l'industrie du coton , le chanvre étant un excellent remplaçant du coton et un très bon isolant ! je pense que les gens qui crie à tue tête contre les drogues , devraient étudiés la matière ! le sujet est plus que Complexe !

  • @frede le 12.02.2019 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d'accord avec vous. Fake news ? Ca ne m'étonnerait pas. Quant aux gens qui prônent les bienfaits du cannabis, ce seront sans doute les premiers à prendre le volant après en avoir consommé ... mélangé à l'alcool.

Les derniers commentaires

  • Simple le 13.02.2019 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple légaliser la drogue ainsi l’état a le contrôle au lieu des Mafieux et avec l’argent soigner les gens malades qui n’arrivent plus à sortir de leurs addictions!

  • Pistolero le 13.02.2019 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Venez un soir à partir de 17 h voir de plus près le quartier, et vous verrez que le nombre de dealers a nettement augmenté.....ils ne sont que la pour passer le temps , c est ce qu on dirait!

  • Titube le 12.02.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et la consommation d'alcool ?

  • sgc le 12.02.2019 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @libre penseur je partage le même avis que vous en tout point. Personne n’essaye de voir plus loin que le problème lui même

  • A méditer le 12.02.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    On oublie les drogues sur ordonnance... Nous sommes tous des drogués à quelque chose.