Semiray Ahmedova

09 octobre 2019 06:53; Act: 09.10.2019 09:45 Print

«Le Luxembourg m'a permis de me construire»

LUXEMBOURG - Arrivée au Grand-Duché à 9 ans, Semiray Ahmedova raconte son parcours à «L'essentiel». De sa Bulgarie natale à son assermentation en tant que députée.

storybild

Semiray Ahmedova, Dudelangeoise de 38 ans, est née à Sofia, en Bulgarie.

Sur ce sujet
Une faute?

Semiray Ahmedova le confie en toute pudeur: «Depuis quelques jours, les larmes de joie coulent à flots» dans sa famille. Car son assermentation en tant que députée, mardi à la Chambre, signifie beaucoup plus qu'une promotion politique pour cette enfant d'immigrée, arrivée à l'âge de 9 ans au Grand-Duché.

À l'époque, ses parents fuyaient une Bulgarie communiste à bout de souffle. «Nous devions partir au Canada et nous nous sommes finalement retrouvés au Luxembourg. Un pays qui nous a donné la possibilité de nous construire». Ses années scolaires à Dudelange, à l'école primaire puis au Lycée Nic-Biever, deux masters en architecture et en urbanisme obtenus à l'université de Bruxelles, puis douze années à travailler, la nouvelle députée a vécu plusieurs expériences.

D'abord comme architecte, puis en tant qu'experte dans le domaine de l'énergie et enfin au ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire: «À chaque fois quatre ans... Et comme un symbole, mon mandat de députée court également sur quatre ans», ironise-t-elle.

«Le cours de l'histoire a fait que...»

À la Chambre, la nouvelle députée Déi Gréng succède à Roberto Traversini, avec la ferme intention de s'investir pour le logement. «Une problématique qui touche tout le monde, y compris mes proches». Écologiste «réaliste» comme elle se définit, la Luxembourgeoise de 38 ans s'était déjà lancée dans la campagne des communales en 2017 «pour aider le parti», avant de plonger dans le grand bain des législatives, l'année suivante.

«Et le cours de l'histoire a fait que... Je me rappelle du coup de fil de Josée Lorsché pour me signifier ce qui m'attendait. C'est une opportunité unique, mais également un joli challenge à relever». Mariée, sans enfant, Semiray Ahmedova sera forcément sensible au destin de ceux qui, comme sa famille, ont fui la misère en quête d'une vie meilleure: «Je les comprends, j'ai attendu l'âge de 23 ans pour devenir Luxembourgeoise. Avec du travail et de l'enthousiasme, on peut aller très loin au Grand-Duché».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rose le 09.10.2019 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au début j’ai eut des difficultés pour m’habituer ici. Finalement c’est à nous de nous intégrer au pays. Cela fait maintenant 35 ans que je suis au Luxembourg, petit pays que j’aime beaucoup et respect. Je partirais plus jamais d ici.

  • patience le 09.10.2019 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n est pas donné à tous de s intégrer au Luxembourg. Il faut être travailleur Il y a de la place pour tout le monde

  • Mickael le 09.10.2019 07:26 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizzarre mais je resents une certaine fierté du Luxembourg que j'ai rarement eprouvé avant. Ca donne espoir à beaucoup d'enfants immigrés. Jeunes et moins jeunes. Les enfants d'immigrés ont des chances. Très peu le resentent comme ça

Les derniers commentaires

  • lux le 10.10.2019 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut savoir dire merci et respecter les coutumes du pays d‘accueil ! Bravo Madame ! Pour votre parcours ainsi que pour l‘amour que vous porter au Pays

  • sycloux le 10.10.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une fille sage,c'est la sagesse!c'est la fille du dieu Todd,et c'est la reine de la liberté la paix..........amen!

  • Adeline Serrières le 10.10.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    38 ans, mariée, sans enfants, avec théoriquement les bonnes compétences professionnelles, c'est presque trop beau. Cela pourait être interessant. On sera rapidement fixés quant à ses motivations.

  • Mar le 10.10.2019 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est née sous le signe de la persévérance elle y a cru elle y est, bravo

  • Bravo mais le 09.10.2019 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    Une sur combien??