Au Luxembourg

29 avril 2021 09:00; Act: 29.04.2021 07:52 Print

Plus vous êtes pauvres, plus le logement est cher

LUXEMBOURG - Les prix élevés du marché luxembourgeois de l'immobilier ne frappent pas tous les ménages de la même façon.

storybild

Pas toujours évident de trouver un endroit où défaire ses cartons...

Sur ce sujet
Une faute?

On le sait, le logement et ses prix parfois délirants sont un des problèmes les plus importants auxquels la société luxembourgeoise est confrontée. Et même pendant la crise du Covid, les prix ont continué leur course folle vers les sommets, avec une hausse de 16,7% sur un an au 4e trimestre 2020. Et ce problème s'accentue pour les ménages les moins aisés de la population.

Ainsi, selon les chiffres 2019 du panorama social de la Chambre des salariés (CSL), 35,2% des ménages résidents font face à de lourdes charges financières liées au logement. Une proportion qui connaît de fortes disparités en fonction des revenus. Ainsi, pour près de 6 ménages sur 10 sous le seuil de pauvreté, le logement constitue une lourde charge (contre autour de 30% pour les familles plus aisées). Un écart de 28 points qui place le Luxembourg en quatrième position des pays les plus inégaux dans la zone euro. En Allemagne, l'écart est de 11,5 points, en France de 24,9.

«Les dérives du marché de l'immobilier»

Et ce sont les locataires qui subissent le plus les caprices du marché. En effet, 31% d'entre eux font face à un risque de pauvreté, ce qui place, là encore, le Grand-Duché parmi les mauvais élèves de la zone euro. Pire, les locataires consacrent en moyenne presque un tiers (32%) de leur revenu disponible pour payer le loyer, deuxième taux le plus élevé de la zone euro. Et les écarts sont importants. Les ménages non pauvres consacrent autour de 25% de leurs revenus pour le loyer, ceux sous le seuil de pauvreté 21,6 points de plus, soit presque la moitié de ce qu'ils gagnent. Pour la CSL, ces «fortes proportions sont autant de reflets des dérives que connaît le marché de l'immobilier au Luxembourg depuis de nombreuses années».

Même les propriétaires n'y échappent pas, dans une moindre mesure, puisqu'il sont 12% à vivre dans un risque de pauvreté. D'après la Chambre des salariés, ce risque «augmente nettement ces dernières années», quel que soit le statut d'occupation du logement.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Banquier rouge le 29.04.2021 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahhhhh oui...... Quelle analyse.... Plus il pleut plus j'achète de parapluie....

  • Voilà le 29.04.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Plus la surface est petite, plus le m2 coûte cher. Et les pauvres ne peuvent pas se payer de grandes surfaces.

  • Baron Rouge le 29.04.2021 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaillez plus ! vous gagnerez plus !qu’il disait ! Hahaha

Les derniers commentaires

  • UBS banker le 30.04.2021 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    145 / 5000 Translation results double impôt pour les frontaliers français. moins de revenu net .... déménager à LUX est votre option. économiser de l'argent et du temps. le prix de l'immobilier augmentera à nouveau!

  • Chris le 30.04.2021 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce sondage ne veut plus rien dire à cause de la dernière question!

  • El D le 30.04.2021 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    mauvaise analyse. Plus vous achetez un logement petit plus vous payez cher le m2. Pauvre ou riche c est pareil. Avec un budget faible dans ceraines zones on ne peut pas se payer un grand logement a moins d avoir un enorme budget. Les pauvres se concentrent dans ces zones pour diverses raisons (en particulier l ibfrastructure) . Du coup quand on est pauvre - en moyene - on paye son logement plus cher au m2.

  • pfffff le 30.04.2021 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Aie aie aie, Les commentaires sur l'Essentiel c'est devenu pire que sur Facebook. Tout le monde y va de son commentaire, même quand visiblement ils n'ont rien compris à l'article ... des fois même pas lu. Etant donné le niveau intellectuel, je pense qu'il serait nettement plus judicieux de la part de l'Essentiel de bloquer tout ceci car cela n'apporte vraiment rien au débat. Entre les vantards, les menteurs, les haineux, les racistes, les riches qui expliquent aux pauvres comment se passer de trucs, et les maitres Capelo, je vois vraiment pas le but de la partie commentaire.

  • loft le 30.04.2021 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est normal que les gens déménage de l’autre côté de la frontière vue les prix exagérés au Luxembourg. Pauvre reste pauvre et riche s’enrichit de plus en plus.