Procès à Arlon

05 février 2018 11:37; Act: 06.02.2018 15:06 Print

«J'ai eu peur de mourir» à Luxembourg-​​Ville

ARLON/LUXEMBOURG - Une Finlandaise de 21 ans, agressée à Luxembourg par Jérémy Pierson, le 12 juin 2014, est venue témoigner ce lundi au procès en Belgique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Fanni-Maria Harma était scolarisée à l’École européenne au Grand-Duché en 2014. Quelques jours avant la fin de ses examens, le 12 juin, elle quitte son domicile vers 21h30 pour effectuer un jogging dans le parc Laval de Luxembourg-Ville, non loin de la Côte d’Eich. Le parc est peu fréquenté, selon les policiers, car c’est le premier jour de la Coupe du monde de football au Brésil. Quelques minutes plus tard, la jeune Finlandaise (18 ans au moment des faits) est agressée par un homme d’1,70 m, maigre et noir de cheveux dont l’ADN sera confondu avec celui de Jérémy Pierson.

Désormais domiciliée en Finlande, où elle est devenue vendeuse, Fanni-Maria Harma est revenue de son pays natal, lundi à Arlon, pour témoigner. «J’ai reconnu mon agresseur, en décembre 2014, sur Facebook au moment de la disparition de Béatrice Berlaimont où des photos de l’accusé étaient diffusées sur Internet», a indiqué en finlandais et accompagné d’un traducteur celle qui a aujourd’hui 21 ans.

«Nous sommes la voix de Béatrice»

«Le 12 juin 2014, j’ai été agressée, lors d’un jogging, à la tombée de la nuit dans le parc Laval», a rappelé Fanni-Maria. «Il a essayé de m’immobiliser à l’aide d’un Tazer. J’ai reçu une vingtaine de coups dans la poitrine où j’ai encore des marques aujourd’hui. L’agression a duré une dizaine de minutes et j’ai réussi à prendre la fuite après l’avoir mordu et en criant très fort. Depuis cette agression, je souffre de nombreuses angoisses et j’ai beaucoup de difficultés à rester toute seule. J’ai eu très peur de mourir».

Au terme d’une heure d’explications, Fanni-Maria a remercié la Cour de l’avoir entendue. «Sauvane Watelet (agressée par Pierson en décembre 2014) et moi, nous sommes la voix de Béatrice Berlaimont. Si nous n’étions pas là, l’accusé pourrait faire croire que nous l’avons accompagné sans broncher et de notre plein gré. J’ai beaucoup pensé à la famille de la jeune fille ces derniers jours et je ne les oublierai jamais. Je suis désolé de ce qui est arrivé à Béatrice».

Pour rappel, Jérémy Pierson, est actuellement accusé d'avoir enlevé, agressé et assassiné la jeune Béatrice Berlaimont, 14 ans, alors qu'elle se rendait à l'école de bon matin, le vendredi 21 novembre 2014. Son procès devrait se terminer dans une dizaine de jours.

François Jongen, avocat de Fanni-Maria Harma, au micro de L'essentiel Radio.

Fanni-Maria Harma, au micro de L'essentiel Radio.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 57 le 05.02.2018 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'espère que les autres détenus vont lui faire vivre un enfer

  • 57 le 05.02.2018 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo aux victimes qui se battent pour faire éclater la vérité et quel courage d'affronter leurs agresseurs

  • Bilout le 05.02.2018 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Il est clair que nous ne devons pas avoir une justice "expéditive" comme c'est le cas dans certains pays. Ceci étant, avec de tels individus, pour qui les preuves sont irréfutables, le procès devrait être bouclé en une heure. Perpétuité, une vraie perpétuité incompressible et basta !

Les derniers commentaires

  • Dom le 06.02.2018 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Philippe, C'est juste Philippe, Certains ici se comporte comme au moyen âge.

  • gigi57 le 06.02.2018 02:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aucune pitié à avoir la mort voilà la sentence ayez une pensée pour cette pauvre jeune fille

  • pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffff le 05.02.2018 22:02 Report dénoncer ce commentaire

    Nous n'avons peut-être plus la peine de mort, mais il serait temps que la justice se remette profondément en question et se rende compte que le laxisme des peines prononcées aujourd'hui et le confort de nos prisons 5 étoiles n'ont plus aucune force de dissuasion. Aux USA quand vous êtes condamné à 842 années de prison, vous ne sortez plus, sauf les deux pieds en avant. Et là, cela vaut la peine de bien réfléchir avant, et pas après le crime. Il n'y a plus de place pour de tels monstres ! Julie, Mélissa, Ann, Eefje, Béatrice. Cela suffit, point final !!!

    • bobo énervant le 06.02.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

      Puisque vous parlez des Etats Unis, ils représentent 3% de la population mondiale et 25% de la population carcérale mondiale, et pourtant tous les ans 33000 personnes y décèdent par arme à feu, tous les 10 ans, c'est la population complète de l'Islande qui disparait brutalement. Devant cet échec du tout répressif, vous avez surement une explication à me donner.

  • FMST le 05.02.2018 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    "L'ex-médecin sportif Larry Nassar a été condamné à une peine de 40 à 125 années de prison à l'issue de son troisième procès pour abus sexuels sur des gymnastes américaines. " Voilà ce que j'appelle une sanction...et il n'a tué personne. Par contre les curés de haut rang, eux aux USA, pfffff envolés, on n'entend plus parler d'eux, inconnus au bataillon...cela je trouve dégueulasse.

    • FMST le 06.02.2018 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      Merci l'Essentiel.

  • bobo énervant le 05.02.2018 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois que comme d'habitude beaucoup ne font pas la différence entre justice et vengeance.