Immobilier au Luxembourg

04 octobre 2017 15:15; Act: 04.10.2017 15:58 Print

13% des résidents sont multipropriétaires

LUXEMBOURG – Plus d’un résident sur dix possède au moins deux biens immobiliers, selon la dernière étude ING.

storybild

Les multipropriétaires investissent d'abord au Luxembourg puis en France, en Belgique et au Portugal.

Sur ce sujet
Une faute?

Selon la dernière étude d’ING International Survey publiée mercredi, seuls 27% des résidents au Luxembourg indiquent ne pas posséder de logement, contre 40% des Européens, 38% des Belges, 49% des Français et 55% des Allemands. À l’inverse, 60% des résidents se déclarent propriétaires. C’est bien plus que la moyenne européenne (50%) et que la moyenne de nos voisins (54% en Belgique, 46% en France, 37% en Allemagne).

Et la proportion de ceux qui possèdent au moins deux biens immobiliers est également plus forte au Grand-Duché: 13% des résidents du Luxembourg sont multipropriétaires contre seulement 7% des Belges, des Allemands, 5% des Français et 10% des Européens.

Dans 50% des cas, ces propriétés sont louées en permanence, 30% le sont occasionnellement quand seulement 20% sont uniquement utilisées comme résidence secondaire pour le week-end ou les vacances. Les résidents investissent d’abord au Luxembourg, puis en France, en Belgique et au Portugal.

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le bonheur est ailleurs le 04.10.2017 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis multipropriétaire : je possède une vieille maison, un chien, des vêtements, de la nourriture, etc. Bref, je suis riche car je mange à ma faim tous les jours.

  • bravo le 05.10.2017 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors il est où le problème ???? Mois aussi j'ai plus que un logement. Avant je n'allez pas en vacances mes amis ils allaient 2-3 fois par année aujourd'hui ils ne sont pas propriétaires ou ils ont un apart et moi j'en ai plusieurs.

  • Thor le 04.10.2017 18:00 Report dénoncer ce commentaire

    ...et multimillionaires!

Les derniers commentaires

  • pas les mains dans la poche le 05.10.2017 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    on est proprios d'une maison et de deux apparts. Pas d'héritage. Pas fonctionnaire. Zéro subsides. Tout impôt payé au centime près. Pas de plce de directeur et un bon standard de vie. Le secret ? On travaille dur et on passe pas le temps à jalouser les autres et à se plaindre

    • Autre richesse le 05.10.2017 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      Pareil pour moi, sauf qu'on ne vient pas se plaindre de la soit-disante jalousie des autres. Apprenez à rester humble... c'est une richesse aussi !!!

  • kaiser soze le 05.10.2017 10:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bien dit!!!

  • jean felix le 05.10.2017 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de residents ne le sont pas du tout???

    • Felix the cat le 05.10.2017 11:21 Report dénoncer ce commentaire

      Ben en lisant l'article vous le découvrirez... : "27% des résidents au Luxembourg indiquent ne pas posséder de logement," ;o)

  • Omer le 05.10.2017 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Comment ING International Survey est arrivé à ces chiffres ? Comment ING International Survey a fait cette étude ? Perso, j'ai tendance, dans ce genre de cas précis (multipropriétaires p.ex.) à ne prendre au sérieux que des chiffres, publiés par les États distincts. Je reste sceptique vis-à-vis de ce genre d'étude qui ne mène à pas grand chose, sauf peut-être d'énerver les gens. C'est aussi un moyen pour cette banque de rester constamment "in the picture".

  • lynn le 05.10.2017 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En étant multipro, on s'assure un avenir et celui de nos enfants. La pierre est un investissement sûr.

    • MOney le 05.10.2017 13:28 Report dénoncer ce commentaire

      Les études, le travail, et l'apprentissage de la valeur des choses assure l'avenir des enfants. En faire des enfants gâtés qui ne pensent qu'à l'argent de papa et maman n'est pas un avenir. Mais comme on dit, chacun sa vision du monde.