Transports au Luxembourg

19 octobre 2017 07:00; Act: 19.10.2017 09:18 Print

Voici à quoi ressembleront les nouveaux P+R

LUXEMBOURG - Près de 145 millions d'euros seront investis d'ici à 2023 dans les parkings près de plusieurs gares du pays. Certains, dont Rodange et Mersch, se dévoilent.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les projets de P+R constituent un élément clé dans les 3,8 milliards d'investissement prévus par les CFL entre 2013 et 2023. Six projets verront le jour dans le pays, pour une dépense totale de 144,7 millions d'euros. Le premier sera achevé pour 2021, à Rodange. Il est aussi le plus grand avec pas moins de 1 600 places. Qu'ils viennent de Belgique, de France ou encore des localités luxembourgeoises aux alentours, les usagers, qui rencontrent de grosses difficultés de stationnement, l'attendent avec impatience.

43,5 millions d'euros seront investis pour ce seul projet. Soit le double du budget prévu pour le P+R de Mersch (17 millions d'euros), qui doit voir le jour la même année. Ici, 400 places seront disponibles. Au sud du pays, 400 emplacements seront également installés autour de la gare de Bascharage-Sanem, pour un total de 15 millions d'euros. Les usagers devront attendre 2022 pour utiliser le futur P+R.

Quatre coins du pays

Tout au nord du pays, le Park & Ride de Troisvierges verra également le jour en 2022 (12,5 millions d'euros et 400 places). 42,3 millions d'euros seront investis pour fournir un parc relais à côté de la gare de Wasserbillig (400 places) en 2023 et donc faciliter la mobilité à la frontière allemande.

Également annoncé pour 2023, celui d'Ettelbruck (12,5 millions d'euros) comptera 430 emplacements. À l'occasion de la présentation des grands projets des CFL, lundi, le ministère du Développement durable a laissé entrevoir les contours des futurs bâtiments et leur ancrage dans le paysage.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vincent le 19.10.2017 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends pas de cout d une place en P+R c est 6000 Euros x 400 places a Merch = 2,4 millions. Ou est le rapport avec 17 millions? Et 10 000 places pour 150 000 frontaliers????

  • Stef le 19.10.2017 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage de devoir attendre si longtemps, pourquoi ne pas avoir anticipé? Il faudra aussi espérer que les accès aux P+R seront bien pensés.

  • Trop cher le 19.10.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Punaise ça coute un bras de faire des parkings!!! Merci de penser à nous mais on a le droit de se poser la question, si certains ne s'en mettent pas pleins les poches.... Ex: Ettlebruck 12.5 Millions pour 430 places soit presque 30 000 € la place, je veux bien que le terrain soit cher mais quand même....

Les derniers commentaires

  • Luxo le 19.10.2017 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable! 17 millions pour 400 places. Il ne s'agit que de places de stationements, combien coûterait alors des garages? Dans les autres pays ils sont capables de construire 200 appartements ou 100 maisons pour le même budget. Si chez, nous un parking coûte le prix d'une habitation, posséder une voiture de luxe devient un vrai luxe. J'épère qu'ils ont aussi prévu des box sécurisés pour les vélos, afin de mieux rentabiliser la surface, et de permettre aux Luxembourgeois de prendre leurs bicyclettes pour se rendre à la gare.

  • Eric le 19.10.2017 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Des P+R de 400 places ? c'est peu ! Les emplacements Ok, près des gares mais on fait comment pour rejoindre les gares ? Pour rappel les routes sont principalement encombrées par le besoin de mains d'oeuvre venant de l'étranger (frontaliers) 80.000 Français venant principalement par l'A31-A3... pas de P+R ni de transport en directions de Luxembourg prévus 50.000 Belges (A6) même constat même combat, de plus en plus d'Allemand... A quand des vrais P+R aux Frontières (ou avant) avec de vrais transports très rapides vers la capitale ?

  • About time le 19.10.2017 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage qu'ils soient en effet dans un ville. Imaginez les embouts supplémentaires à Mersch et à Ettelbruck... Il est cependant temps que ce genre de solution pousse. Lux ville devient (est) un cauchemard. Cela dit, j'espère que la nouvelle gare au Pfafenthal solutionnera le problème de bus en ville pcq Mersch-Kirchberg = 1h minimum en transport en commun pour faire 15km (15 min en voiture)

  • Lallemand le 19.10.2017 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Le P&R kirchberg, il vont le construire ou et quand?

    • passez voir le 19.10.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      Il est en cours de construction, le premier étage est presque fini. Il est au même endroit que l'ancien.

  • Mike Tab le 19.10.2017 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pas convaincu de ces emplacements. Faut les éloigner des centre-villes. Et quid des frontaliers qui viennent de l'A3 de Thionville ou de l'A6 d'Arlon? je pense que c'est le gros du traffic non?

    • Eric le 19.10.2017 16:53 Report dénoncer ce commentaire

      J'en ai rêvé du P+R de 30.000 places entre Thionville et Hettange-Grande, 20 voies d'accès au parking une centaine d'entrées, et un train qui rejoint Luxembourg-ville en 15mn, départ toutes les 2mn en heures de pointes. Dans 10 ans il sera trop petit, mais bon ça ira déjà beaucoup mieux quand il sera construit (Ah non, je rêve)