Événement au Luxembourg

22 janvier 2018 08:00; Act: 22.01.2018 12:05 Print

8 000 visiteurs à l’affût d’idées créatives

LUXEMBOURG – L’Expo Creativ Luxemburg a rassemblé des créateurs en herbe et autres bricoleurs expérimentés le temps d’un week-end. Avec 120 exposants et 8 000 visiteurs.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«C’est déjà la deuxième fois que je viens. Je travaille dans une école maternelle et je souhaite trouver quelques bonnes idées», lance Jenna, 26 ans. Et de l’inspiration, il y en avait à revendre ce week-end, à Luxexpo The Box. En tout, ce sont 120 exposants qui étaient présents pour le plus grand bonheur des amateurs de loisirs créatifs.

Si les bijoux et pierreries scintillaient dans les allées de l’exposition, c’est le tricot qui semblait, notamment, faire pas mal d’émules. «Les clients viennent curieux, avec une farandole de questions sur la laine à utiliser», se réjouit Martina Kraps, devant son étalage de pelotes colorées en arc en ciel. Des conseils, Sabine, une habituée du salon, est revenue en chercher avec deux de ses amies: «C’est la troisième fois que j’arpente les allées du salon et c’est toujours aussi varié».

Rendez-vous en janvier 2019

Parmi les matières premières très recherchées, certains avaient jeté leur dévolu sur le papier, voire le tissu jersey, qu’Helga arbore fièrement sur son stand. Pour Tom, 28, et Daniela, 26, qui scrutent la décoration de table, «la gamme est assez large, difficile donc de faire son choix». Petits et grands ont profité des stands mais aussi des quelques ateliers de mise en pratique. «Mes enfants se sont essayés à la pâte à modeler», ajoute Laure, 37 ans.

En tout, ce sont quelque 8 000 visiteurs qui ont franchi les portes de Luxexpo The Box, de vendredi à dimanche. Selon Marvin Okken, organisateur, «l’affluence de l’Expo Creativ Luxemburg progresse chaque année». «Bien qu’il n’y ait pas de date précise, le mois de janvier 2019 sera enclin à une nouvelle édition de l’événement», conclut-il.

(Pierre François/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.