Nouveauté au Luxembourg

11 septembre 2018 07:59; Act: 12.09.2018 17:04 Print

La première route solaire du pays à Sanem

SANEM - La commune de Sanem s’est associée avec le fabricant français Colas pour installer la première route solaire du pays. Un projet inauguré mercredi.

storybild

La portion de route solaire servira à collecter des données pour envisager l’installation d’autres routes solaires au Luxembourg. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet

Le fabricant français Colas est le premier à avoir breveté une route solaire. Concrètement, en associant les techniques de la construction routière avec celles de la production photovoltaïque, la route «Wattway» (c’est son nom) est capable de fournir de l’énergie propre, tout en permettant la circulation des véhicules.

Mercredi, le Luxembourg aura aussi droit à sa portion de route solaire. Longue de dix mètres et étendue sur une surface de 30 m², elle est construite à Belvaux, commune de Sanem, sur le parking situé entre la mairie de Sanem et le bureau de POST.

Peu de voitures seront amenées à passer sur cette portion de route renforcée avec une résine spécifique. Mais d’après ses concepteurs, ces dalles permettent le passage de poids lourds sans dégâts. Leur surface rugueuse offrirait les mêmes qualités d’adhérence qu’un revêtement en bitume normal.

D’après les estimations de Colas, 20 m² de dalles peuvent alimenter les feux d’un carrefour quand un kilomètre de route peut, théoriquement, éclairer une ville de 5 000 habitants.

La portion construite à Sanem servira au département recherche et développement de Colas pour collecter des données dans un environnement où le soleil aime parfois jouer à cache-cache.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GATHOU le 11.09.2018 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    30m2 pour alimenter les feux d'un croisement?.... quelle économie!!! Pauvre comme rendement, non?

  • Green le 11.09.2018 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    A tous les gens négatifs : Les premiers ordinateurs remplissaient une pièce et leur puissance de calcul était proche de zero. C'est loin d'être parfait, mais ca va dans le bon sens.

  • PeeWee le 11.09.2018 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une hérésie technique et économique. Un projet poussé par Ségolène Royal et échec avéré de tous. Il y a tellement de meilleures solutions c’est vraiment dommage que les pouvoirs publics soient mal conseillés parfois.

Les derniers commentaires

  • oui ok le 12.09.2018 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écologique uniquement Si ne venant PAs de l Extraction des terres rares qui polluent malheureusement fortement la planète ? Est ce le cas ?

  • luxo le 12.09.2018 00:34 Report dénoncer ce commentaire

    Les habitants de Sanem sont heureux, grâce à cette installation sur le parking de la mairie, leurs commune est devenue plus écologique...

  • ric le 11.09.2018 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela existe en test au Japon

  • Bopa le 11.09.2018 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pq ne pas mettre les panneaux à côté de la route ? Pas besoin de résine spéciale (toxique ? Polluante?) pour protéger des camions ! Plus facile pour la maintenance... Ca ressemble furieusement à une connerie de plus. L'écologie oui, la pseudo-écologie pour polluer plus, non !

  • Kleinvieh macht auch Mist le 11.09.2018 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    on ne peut plus dépendre que d'une seule source d'énergie, il faut utiliser toutes les sources. un petit peu ici et là ca le fait aussi.