Au Luxembourg

18 septembre 2020 08:00; Act: 18.09.2020 09:16 Print

«139 jeunes testés positifs ces 15 derniers jours»

LUXEMBOURG - Lors de la rentrée des lycées, jeudi, le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, a échangé avec des élèves.

storybild

Le ministre Claude Meisch a assisté à la rentrée des lycéens. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Des élèves contents d'être là, impressionnés mais plus curieux qu'inquiets. C'était, en résumé, l'état d'esprit des lycéens qu'ont rencontrés jeudi le Premier ministre, Xavier Bettel, et le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, lors de la rentrée au Lycée de garçons de Luxembourg. Car malgré bien des efforts, cette rentrée, sous le signe du Covid-19, n'était pas comme les autres. «C'était intéressant de voir comment les mesures ont été appliquées et vécues par les enseignants et les élèves», notait Claude Meisch.

Et s'il y a des cas? La question trottait dans pas mal de têtes. «On a un plan pour isoler des élèves, les mettre en quarantaine ou dans des cas plus extrêmes fermer une classe. Je suis confiant», répondait le directeur, Frank Eyschen. «Il y aura des jeunes qui seront infectés, abondait le ministre. Par exemple 139 jeunes de 3 à 20 ans ont été testés positifs du 1er au 15 septembre. Il faudra voir quelles écoles ils fréquentent, est-ce que c'est dû à l'école? Est-ce que cela s'est produit ailleurs et comment on va réagir?».

L'occasion de défendre une stratégie «flexible». «Nous prenons nos responsabilités avec les autorités sanitaires. Il y a des règles strictes pour tous, mais nous laissons la liberté aux lycées de prendre s'ils le souhaitent des mesures supplémentaires». Un moyen de tenir compte aussi «d'un sentiment d'insécurité parfois très subjectif» et des différences entre régions. «On ne peut pas apprendre avec des nœuds dans le ventre».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chercheur d'Or le 18.09.2020 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Des formes très légères ou carrément asymptomatiques. Mais nous ne connaissons pas les effets de ce virus sur le long terme, de quelle manière il pourrait abimer les poumons, le système cardiovasculaire et d'autres organes quelques années après la contagion

  • I.F. le 18.09.2020 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'est qu'il fait la affalé sur un bureau. Monsieur le ministre par respect pour le corp enseignant et les élèves ayez une posture plus juste. Même si vous n'êtes là que pour égo et votre publicité.

  • moiu garou le 18.09.2020 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai récemment entendu une P....tasse à la radio disant "on veut vivre notre vie d'étudiant" donc c'est en faisant du grand n'importe quoi et SURTOUT la fête en ne prenant AUCUNE précaution au risque de l'attraper et PIRE le refiler à leur entourage ensuite ! rien dans le citron et ça a le droit de vote ? ? ? ? ? ils ne pensent qu'à LEUR tronche et élude systématiquement les autres ! cherchez l'erreur !

Les derniers commentaires

  • Darko le 19.09.2020 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    La question se pose combien des 139 enfants positifs vont amener virus à la maison et infecter les parents ou grands-parents et après ... amis , voisins etc etc ...

  • Russialux le 18.09.2020 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà, vous êtes tous là à vous rejeter la faute les uns a la face des autres, il y a derrière les frontières des petits enfants et des personnes âgées qui ont été obligés de se confiner et qui n'ont pas fait tant d'histoires que vous, trop gâtés, trop gourmands, toujours à vouloir les choses avant les autres comme le deconfinement, et aussi il faut bien le dire votre indiscipline générale en juillet et août qui plombe aujourd'hui les statistiques.

  • punz!^ le 18.09.2020 17:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a encore vraiment des gens qui y croient et ne savent pas lire les données officielles publiées ? Passez à autre chose et profitez, comme vous l'avez toujours fait avant de vous faire lobotomiser.

  • pffff le 18.09.2020 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’y a personne hospitalisé gravement malade du covid ici alors même si il y a 30000 cas positif je ne vois pas le problème Les hôpitaux sont vides de cas grave Alors stop a la psychose

    • Principe de précaution ? le 19.09.2020 00:03 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors ? On attend des morts pour agir ? On attend de voir les conséquences des séquelles que les asymptomatiques ont pourtant ? Car le Covid est confirmé pour provoquer des lésions cardiaques et pulmonaires même sur les asymptomatiques ! En France les hospitalisations repartent à la hausse... peut-être cela va-t-il venir ici bientôt ? Ca coûte quoi de faire attention, même sans céder à la psychose ?

  • moiu garou le 18.09.2020 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai récemment entendu une P....tasse à la radio disant "on veut vivre notre vie d'étudiant" donc c'est en faisant du grand n'importe quoi et SURTOUT la fête en ne prenant AUCUNE précaution au risque de l'attraper et PIRE le refiler à leur entourage ensuite ! rien dans le citron et ça a le droit de vote ? ? ? ? ? ils ne pensent qu'à LEUR tronche et élude systématiquement les autres ! cherchez l'erreur !