Santé au Luxembourg

15 avril 2019 08:00; Act: 15.04.2019 12:56 Print

140 autorisations pour l'ostéopathie déjà données

LUXEMBOURG - 189 demandes d'autorisation d'exercer l'ostéopathie ont été envoyées au ministère de la Santé. Au sein de l'ALDO, on réclame plus de transparence.

storybild

L'ALDO se réjouit d'une reconnaissance du métier d'ostéopathe, mais «pas à n'importe quel prix».

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis le 21 août 2018, les ostéopathes ont été reconnus comme faisant partie des professionnels de la santé. Les praticiens concernés ont d'ailleurs été appelés à introduire leur demande d'autorisation d'exercer auprès du ministère de la Santé. Selon les chiffres du ministère ad hoc, communiqués par RTL, 189 demandes lui ont déjà été envoyées. 140 dossiers ont reçu par ailleurs la validation du ministère de l'Éducation supérieure. 50 demandes seraient également en cours d'analyse.

Si l'Association luxembourgeoise des ostéopathes (ALDO) s'est félicitée en son temps de la mise en place d'un cadre légal pour ses membres, l'heure n'est pas pour autant aux réjouissances. Jean Bofferding, le président de l'ALDO, exprime même ses inquiétudes: «Cette reconnaissance devait permettre aussi de savoir de manière transparente qui exerce cette profession. Or, rien n'est transparent dans la méthode des deux ministères. Je suis surpris qu'autant de demandes aient été accordées», assure-t-il.

L'ALDO avait demandé que soient reconnus les ostéopathes diplômés ayant une formation spécifique. «Il y va de la sécurité des patients. Et nous voulions être associés aux analyses des dossiers. À ce jour, nous n'avons pas été sollicités. Sur quels critères les deux ministères ont-ils validé les dossiers?» Reste encore la problématique du remboursement qui n'est pas pris en charge par la Caisse nationale de santé. «Nous sommes prêts à la discussion», assure l'ALDO.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 15.04.2019 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Faire reconnaître l'ostéopathie et refuser aux patients le remboursement des frais, c'est aussi empêcher ou rendre caduque la prescription d' ordonnances de médecins généralistes, c'est aussi orienter les malades vers des thérapies plus longues et plus chères, plus répétitives, qui ne font que traiter les symptômes mais pas les causes.

  • malade chronique le 15.04.2019 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    très étrange ces diplomes! j'ai vu un ostéopathe, un vrai, avec des diplomes d'une université UK, 5 ans de formation, master. et j'ai été chez des kinés, simples kinés, sans aucun diplome affiché, même pas 3 ans kiné à Bxl..., qui prétendaient toutes les 3 etre "osthéopathe", mais preuve de formation sérieuse: zéro !!!

  • patient kiné à vie le 15.04.2019 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    il y a aussi kiné et kiné: j'avais une qui m'a fait des bleus, verts, jaune au genou avec ligament cassé, je l'ai viré en plein traitement et j'ai continué l'ordonnance en cours chez une autre. bien et prudente! une autre m'a fait des massages tellement trop forts, que j'avais plus mal après pendant 3 jours et 3 nuits! aussi virée et remplacée par une douce intelligente

Les derniers commentaires

  • Nico le 16.04.2019 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour, patient comme un autre, j'ai également été voir certains Ostéo, des bons, comme des charlatans. J'aimerais juste rappeler à tous ceux qui tirent des conclusions sur base d'une expérience unique qu'à l'heure actuel beaucoup se présentent comme ostéos en ayant suivi deux WE de formations (les charlatans) et ceux qui suivent une formation de 5ans (par exemple les DO). Ce sont ces derniers qu'il faut privilégier tout en se rappelant qu'ils ne soignent pas tout. Au bon mal, le bon remède, faut pas attendre des miracles si votre "bobo" ne trouve pas sa solution au sein d'un ostéo.

  • Osteopathe D.O. m.ALDO EurOst. le 15.04.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chers confrères, C’est bien grâce au travail de l’ALDO et à leur présence au Forewards.eu au cours de ces 3 dernières années que la reconnaissance s’est faite. Le FORE a eu lieu au Luxembourg grâce à l’ALDO, forum auquel les ministres étaient invités. Les critères de formation du CEN 2016 et de l’Oms 2010 doivent être respectés pour protéger les patients des nouveaux ostéopathes arrivant dont la formation est insuffisante.

    • Osteo DO le 16.04.2019 13:23 Report dénoncer ce commentaire

      Ce serait bien que l'ALDO ait la politesse d'au moins répondre à une demande d'adhésion, surtout lorsque les critères sont plus que remplis ! Quand ils cesseront de snober les nouveaux membres potentiels alors peut-être qu'ils auront plus de crédibilité à mes yeux ! En attendant, tout comme je dont la situation est identique à la mienne, je resterai non membre et seuls les résultats thérapeuthiques compteront.

  • Basile le 15.04.2019 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @lesuisse Prenez un doliprane Ce sera moins cher

  • CAROLINE le 15.04.2019 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai passée 2 ans à faire des scanners, Irm, puis infiltration guidée sous scanner à Nancy, consultations rhumatologues,( opérée 2 hernies discales) . Je ne pouvais plus marcher sans boiter. J'ai consulté un bon ostéopathe qui en 1 séance m'à manipuler et permis de marcher correctement à nouveau.Je fais 2 séances de contrôle par an Et surtout plus de médoc

  • Le Suisse le 15.04.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais: à 75 balles la séances de 20min non remboursée, on n'a tout à coup plus mal...Un médecin demande combien et combien rembourse t'on. CQFD