Au Luxembourg

20 septembre 2021 11:09; Act: 20.09.2021 11:37 Print

Un lien confirmé entre un vaccin et un décès

LUXEMBOURG - Après expertises, le parquet a confirmé lundi la compatibilité entre les causes du décès d'une dame de 74 ans et le vaccin AstraZeneca.

storybild

Une patiente de 74 ans est décédée deux semaines après son vaccin, en avril. (photo: AFP/Christof Stache)

Sur ce sujet
Une faute?

À la mi-avril, une dame de 74 ans était décédée à l'hôpital deux semaines après sa vaccination contre le Covid-19 avec AstraZeneca. Une enquête avait alors été ouverte pour déterminer s'il y avait bien un lien entre les injections et le décès. Une autopsie a été réalisée le 13 avril. Et le juge d'instruction a fait saisir le dossier médical de la défunte, et ordonné des expertises réalisées par le Laboratoire national de santé et une université de médecine allemande.

«Les analyses effectuées sont compatibles avec la thrombocytopénie immunitaire-thrombotique induite par le vaccin contre le covid-19», écrit le parquet, dans un communiqué, ce lundi matin. En clair: il est plus que probable que la dame est décédée des suites d'effets secondaires rares du vaccin.

Un événement extrêmement rare. Toutefois, précise le parquet, «aucune infraction pénale n'ayant été constatée, le ministère public a décidé de classer l'affaire sans suites pénales». Au total, 1 864 cas d'effets secondaires ont été déclarés au Luxembourg, sur plus de 750 000 doses de vaccin administrées dans le pays, selon des chiffres publiés vendredi dernier. Parmi eux, 395 cas graves (21,2%), dont 15 ont mis en jeu le pronostic vital du patient. Neuf d'entre eux sont décédés. La plupart des effets secondaires étaient donc attendus et non graves.

(L'essentiel)