Au Luxembourg

12 juillet 2018 09:59; Act: 13.07.2018 09:19 Print

Un demi-​​milliard d'euros pour un nouvel hôpital

LUXEMBOURG - Les députés ont adopté ce jeudi le projet de financement du futur Südspidol, qui sera construit pour 542 millions d'euros, d'ici 2023, à Esch-sur-Alzette.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Esch-sur-Alzette aura bien un nouvel hôpital, plus moderne et qui a l'ambition de proposer un meilleur service au patient. Il sera construit à côté du rond-point Raemerich, à l'entrée de la ville et à proximité immédiate de l'autoroute A4. Les députés ont adopté ce jeudi le projet de loi de financement du Südspidol. Le texte prévoit un budget de 542 millions d'euros pour la construction des trois bâtiments du nouveau complexe hospitalier. Un investissement qui sera amorti au fil des années. «On voulait un hôpital avec lequel nous pourrions épargner en frais de fonctionnement», explique le Dr Hansjörg Reimer, directeur général du Centre hospitalier Émile-Mayrisch (CHEM). Regrouper les trois sites actuels d'Esch, Dudelange et Niederkorn permettra «des économies de 17 à 18 millions d'euros par an».

Les trois sites actuels, qui «manquent de modernité», avec par exemple «des tuyauteries en plomb qui ne sont plus aux normes» seront donc rapatriés dans les trois nouveaux immeubles. Le premier accueillera la plupart des services hospitaliers traditionnels, avec les urgences, la radiologie, un bloc opératoire... Dans le second, seront installés le service oncologie et l'administration de l'hôpital. Enfin, le troisième bâtiment servira notamment pour la gériatrie et la psychiatrie. L'hôpital comprendra au total 581 lits, dont 80% en chambres individuelles.

Travaux de 2019 à 2023

La maison médicale d'Esch-sur-Alzette sera elle aussi intégrée au nouveau complexe hospitalier, à côté des urgences pour un transfert plus simple des patients non-urgents qui viennent saturer les urgences. Les travaux doivent commencer en 2019, pour une mise en service du nouveau CHEM à l'horizon 2023. Les 542 millions d'euros, payés à 80% par l'État (soit 433,5 millions d'euros) et à 20% par la CNS, comprennent aussi une réserve de 10% pour faire face à d'éventuels frais supplémentaires et une enveloppe de 10 millions d'euros pour acheter des équipements médicaux.

Quant aux sites actuels du CHEM, des réflexions sur leur utilisation future vont se faire. Pour Dudelange, un projet concret en est au stade de «l'étude de faisabilité», précise le Dr Reimer. Des contacts ont été établis avec Luxembourg Alzheimer, qui étudie la possibilité de créer un endroit pour 120 patients. Quant à Niederkorn et Esch, «on ne sait pas encore. On va mener des réflexions dans les mois à venir pour voir quelles sont les possibilités».

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BibiLux le 12.07.2018 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Deridder Cyrille: tout à fait d'accord! @ L'ankou: N'importe quoi votre post. Et peu importe que les médecins ou soignants aient suivi une formation à Luxembourg! Que je sache la Belgique, la France ou l'Allemagne n'ont pas de mauvaises réputations en ce qui concerne les études en médecine. Privilégier le pays d'études aux compétences quelle stupidité !

  • Yessss le 12.07.2018 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    Juste pour info: Ce sera le "Südspidol", les résidents du centre resteront bien sûr à Luxembourg Ville ou au Kirchberg! Quant à la langue portugaise, il y a déjà maintenant énormément de personnel dans les guichets qui le parlent, pourquoi pas d'ailleurs, tout comme il y a du personnel d'origine italienne, vietnamienne, philippine ou roumaine. C'est un plus s'ils parlent leur langue. Cependant je suis contre l'obligation!

  • equal le 12.07.2018 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui, bien sûr... Mettons d'ailleurs tous les panneaux des administrations en portugais, les noms des rues en portugais, etc.... Non? Ah c'est juste, on n'est pas au Portugal! Quoique parfois on pourrait se le demander.

Les derniers commentaires

  • Karin le 14.07.2018 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre tous ces commentaires au sujet des langues. On parle ici d’un nouvel hôpital et je pense que c’est très positif pour le Luxembourg d’avoir des centres de soins modernes avec de bons médecins et du bon personnel soignant.

  • Nomi le 13.07.2018 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Construire un hospital à proximité d'une acierie et de plusieurs laminoirs ? Une connerie ! Les malades ont besoin de repos pour guérir ! Ou, est ce qu'on planifie déjà la fermeture de ArcelorMittal ?

  • fred le 13.07.2018 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi cet hôpital? Celui de Esch sur Alzette a été rénové il y a peu de temps

  • cricri le 13.07.2018 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans deux ans le demi milliard deviendra un milliard comme toujours au Luxembourg et le délai par trois

  • Gaspillage le 13.07.2018 09:33 Report dénoncer ce commentaire

    D'abord le tram c'est plus important !!