Tourisme au Luxembourg

04 mars 2020 18:27; Act: 04.03.2020 19:18 Print

Privés de salon à Berlin, les élèves ont reçu le ministre

DIEKIRCH - Après l'annulation du Salon du tourisme de Berlin, le ministre Lex Delles a tenu à venir rencontrer les élèves qui devaient y représenter le Grand-Duché.

storybild

Le ministre du Tourisme, Lex Delles, a décidé d'aller rencontrer à Diekirch les classes de première et de deuxième de l’École d'hôtellerie et de tourisme. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Salon international du tourisme de Berlin devait s'ouvrir ce mercredi mais, en raison de la propagation du coronavirus, l'événement a été annulé. Une occasion manquée pour plusieurs élèves de l’École d'hôtellerie et de tourisme du Luxembourg, qui devaient, comme chaque année, y assurer la promotion touristique du Luxembourg. Alors pour «tourner cet échec en une opportunité», le ministre du Tourisme, Lex Delles, a décidé d'aller rencontrer à Diekirch les classes de première et de deuxième.

Des étudiants qui sont «les futurs experts de la promotion touristique». Une mission qui n'est pas vaine quand on sait les enjeux placés par le pays en matière d'image et de développement du tourisme. Au sein de l'EHTL mercredi, Lex Delles a pu assister à la présentation que devaient faire les élèves à Berlin. «Ils se mettent en situation réelle pour représenter le Luxembourg face à des personnes qui visitent ce stand à Berlin. D’un côté, il y a l’apprentissage, la recherche, la présentation... qu’ils ont vraiment fait de manière formidable», s'est réjoui le ministre.

«Un bel entraînement pour leurs études de tourisme»

«Il était important de voir sur quoi ils ont travaillé ces derniers mois. Il y a beaucoup de recherche, d'analyses», a ajouté Lex Delles, rappelant encore l'importance pour ces élèves de se mettre «en situation réelle»: «C’est comme si on apprenait à nager: il est préférable de nager au sec ou dans une piscine?», a-t-il imagé après avoir échangé avec eux, participé à une table ronde et un workshop au sein de l'école. «Le principal défi, c'est regrouper les gens, leur donner envie de découvrir quelque chose de nouveau», glisse l'un des étudiants.

La présence du ministre était motivante pour les élèves qui n'ont pas travaillé pour rien. Et sur les épaules desquels repose aussi le tourisme national de demain. «Ils travaillent sur les différents formes de tourisme, durable, éthique, solidaire... On est toujours en relation avec le ministère», confirme un enseignant. «C’est un bel entraînement pour leurs études de tourisme ainsi que pour la suite de leur carrière. Ici, nous sommes en situation réelle avec l’intervention de professionnels du secteur du tourisme, qui sont là pour leur montrer ce qu’est le Luxembourg, leur poser des question, observer comment ils réagissent...», a conclu le ministre. Peu importe, donc, que cela ce soit passé à Diekirch plutôt qu'à Berlin...

(sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Phi le 05.03.2020 06:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les élèves qui sont dans les rues les Vendredi pour sauver la Terre devrait faire une Visite à Berlin je suppose en vélo et Non en avion

  • cocou le 05.03.2020 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exactement phi. bizarre sa fait 4 mois on les entends plus. bientôt le printemps et je suppose que ces donneurs de leçons seront de sortit les vendredi

Les derniers commentaires

  • cocou le 05.03.2020 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    exactement phi. bizarre sa fait 4 mois on les entends plus. bientôt le printemps et je suppose que ces donneurs de leçons seront de sortit les vendredi

    • Marco le 05.03.2020 18:50 Report dénoncer ce commentaire

      ce ne sont pas tous les élèves qui sont dans la rue le vendredi

  • Phi le 05.03.2020 06:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les élèves qui sont dans les rues les Vendredi pour sauver la Terre devrait faire une Visite à Berlin je suppose en vélo et Non en avion

    • Philippe le 05.03.2020 18:52 Report dénoncer ce commentaire

      n'importe quoi