Immobilier commercial

08 février 2021 15:53; Act: 08.02.2021 16:25 Print

Vers une baisse des loyers de 15% au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Surpris et malmené par la crise du Covid-19, l’immobilier commercial est en baisse au Grand-Duché, mais du positif pointe le bout de son nez dans la grisaille ambiante.

storybild

Au niveau de l'immobilier commercial au Luxembourg, les loyers risquent de diminuer de 10 à 15% au Luxembourg en 2021.

Sur ce sujet
Une faute?

Avec les incertitudes liées à la crise du Covid-19, l’immobilier commercial en a vu de toutes les couleurs en 2020. Selon un dernier rapport présenté par JLL Luxembourg, spécialiste du conseil en immobilier d’entreprise et dans la gestion d’investissements immobiliers, les investisseurs «ont choisi d’appuyer sur le bouton pause» lors de l’année écoulée. Après une année 2019 «record», avec l’ouverture du Shopping Center Cloche d’Or, la prise en occupation s’est effondrée de 77% et 23 155 m² de transactions ont été enregistrés.

Peu de nouvelles enseignes sont arrivées au Luxembourg en 2020 et JLL a également pu remarquer une hausse sensible de la disponibilité d’espaces commerciaux. Au niveau des loyers, une baisse de 10 à 15% des loyers a été analysée et cette tendance va se confirmer en 2021. Dans cette grisaille ambiante, que peut-on toutefois retenir de positif? «Stable et attractif, avec une évolution positive du PIB et un taux de chômage maîtrisé», rappelle Julien Thevenon, directeur «Capital Market» chez JLL, «le Grand-Duché demeure très recherché par les investisseurs. Cela reste une place de choix qui se démarque par sa capacité à rebondir».

Julien Thevenon, directeur «Capital Market» chez JLL Luxembourg

Belval Plaza, un cas d’école

«Soyons réalistes», souligne Dimitri Collignon, directeur «Retail» chez JLL. «Les commerces au Luxembourg ont une tenue moins difficile que dans nos pays voisins. Le propriétaire a besoin d’argent, le commerçant a des frais, du personnel, de la marchandise, son loyer… Ils bénéficient d’aides qui ont été mises en place assez rapidement, malheureusement, ce n’est jamais suffisant». Note positive: l’agilité des commerçants. «Ils se sont adaptés aux gestes barrières, aux nouveaux modes de consommation (Click & collect, point relais) et ils ont investi pour développer leurs plateformes web et pour maintenir leur activité et leur visibilité. Malheureusement, et il faut insister sur ce point, ce sont quand même des coûts et des investissements…».

Dans le contexte actuel, le redéploiement annoncé de Belval Plaza est un véritable cas d’école. «Peu de gens se seraient projetés sur cet actif», reconnaît Dimitri Collignon, «mais grâce à des investissements, une analyse très profonde de ce qui fonctionne, des atouts, de la fréquentation, de la croissance de la zone… Plus de consommateurs y sont attendus, à l’avenir, et l’ensemble de cette démarche nous permet de séduire de nouvelles enseignes. On est en négociations, mais elles avancent. Plus doucement dans le contexte Covid, mais elles avancent assurément», positive Dimitri Collignon. Et JLL de conclure dans son rapport: en 2021, les perspectives seront liées à l’évolution de la pandémie qui impose une véritable thérapie de choc au marché immobilier commercial.

Dimitri Collignon, directeur «Retail» chez JLL Luxembourg.

(Frédéric Lambert / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • L'empire des riches le 08.02.2021 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Une surface qu'on ne peut pas utiliser ne vaut rien.

  • consulting le 08.02.2021 23:17 Report dénoncer ce commentaire

    effectivement il suffit de marcher rue de la gare et compter le nombre de commerces à louer pour mieux comprendre...

  • Malthus le 08.02.2021 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    L'analyse de la situation économique de JLL est à tomber de la chaise.

Les derniers commentaires

  • Bob Morane le 10.02.2021 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle d'offres et demandes pour justifier les prix mais quand on voit des bureaux inoccupés depuis 3 voire 5 ans on s interroge sur la valeur réelle de ces investissements

  • lea le 09.02.2021 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur je sais tout monsieur le donneur de leçon monsieur qui n’a peut-être jamais bossé de sa vie parce qu’il a passé sa vie à hérité.

  • obelix le 09.02.2021 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    quelle rigolade,,,, demander a certain promoteur très connu du Luxembourg. pour pas les citer, plus mafia que ca,,,,,,,,

  • plus que marre le 09.02.2021 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas assez 15pc un jour les proprio feront bien la gueule et tanpis pour eux En Allemagne moitié prix

  • catie le 09.02.2021 12:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baisse de loyer ?!?!(:34

    • matt le 09.02.2021 19:07 Report dénoncer ce commentaire

      catoche?? c toi??